VOLLEY-BALL : Le GSP arrache sa qualification à Bordj Bou Arréridj

7

VOLLEY-BALL

¼ de finale de la Coupe d’Algérie messieurs

Le GSP arrache sa qualification à Bordj Bou Arréridj

Le duel électrique opposant le NR Bordj Bou Arréridj au GS Pétroliers, pour le compte des quarts de finale de la Coupe d’Algérie messieurs, a tourné en faveur des Algérois, qui ont réussi à décrocher une qualification au tie-break (2-3).

Par Nadir Ennouar

Le chaud duel entre le NR Bordj Bou Arrérid et le GS Pétroliers a été la grande attraction du quart de finale de la Coupe d’Algérie de volley-ball des seniors messieurs, disputé samedi soir à Bordj Bou Arréridj. Cette finale avant la lettre s’est soldée à l’avantage des Algérois, vainqueurs au tie-break sur le score de 3 sets à 2 (25-21, 23-25, 19-25, 26-24, 13-15).

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le public présent à la salle Saâd-Boubiaa vraiment eu droit à une partie pleine de rebondissements et de suspense jusqu’à son terme. Cette rencontre explosive, qui n’est autre que le remake de la finale de la dernière édition remportée par le GS Pétroliers et qui lui aura permis de mettre fin à l’hégémonie du NRBBA en le privant d’une 5e Coupe consécutive, a tenu cette fois-ci encore toutes ses promesses.

Ainsi, ce rendez-vous entre les deux ténors du volley-ball national s’annonçait déjà palpitant du fait que les Bordjiens, sacrés champions d’Algérie pour la sixième fois consécutive et la septième dans l’histoire du club, avaient l’opportunité de prendre leur revanche sur leur grand rival. Il faut dire que ces derniers partaient avec les faveurs des pronostics, en raison de leur forme du moment, conjuguée aussi à l’avantage du terrain et du public. Mais ils sont tombés sur une formation algéroise des plus volontaires et qui voulait à tout prix revenir avec la qualification dans les bagages. Les Pétroliers, qui ont raté de très peu le titre de champions d’Algérie 2018-2019, ont en effet tout donné afin de ramener cette qualification et sauver du coup leur saison. Et avec cette victoire arrachée à Bordj Bou Arréridj, il faut reconnaître qu’ils ont réussi leur coup.

Dans les autres rencontres, les formations de l’OMK El Milia et de l’ASV Blida ont été les premières à assurer qualification aux demi-finales de la Coupe d’Algérie de la balle au filet, vendredi soir, compostant ainsi leur billet pour le dernier carré.

D’abord à Ghardaïa, le miracle n’a pas eu lieu à la salle omnisports de Metlili Chaâmba où la formation locale du NR Metlili n’a pas fait le poids face à l’OMK El Milia, un des cadors de la Super division, en s’inclinant devant son public par 3 sets à 0 (15-25, 08-25, 09-25).

La sensation de ces quarts de finale a été créée du côté de la ville des Roses où la hiérarchie a été bousculée par la formation locale de l’ASV Blida, une équipe de la Division Excellence, qui a fait passer à la trappe l’O El Kseur, pensionnaire de la Super Division, sur le score de 3 sets à 0 (25-22, 25-23, 25-16).

S’agissant du dernier match des quarts de finale, il se jouera demain soir, à partir de 22h, à la salle d’Omaria à Médéa, entre le CRBO local et l’ES Tadjenanet. Il est utile de rappeler que cette formation de l’EST, qui a cumulé pas moins de quatre matchs en retard en championnat de Super Division (play-downs), en raison de son absence prolongée de la compétition pour sa participation au championnat d’Afrique de beach-volley au Nigeria, s’est retrouvée parmi les relégables au sixième rang, avec trois unités. De ce fait, l’EST doit s’adonner à un véritable marathon pour rattraper son retard et s’éloigner du purgatoire, avec quatre rencontres de mise à jour à disputer en l’espace d’une semaine seulement dont deux à domicile et à seulement un jour d’intervalle à domicile, face au PO Chlef et au leader l’ES Aïn Azel.

Les deux autres matchs de mise à jour auront lieu à Batna et Aïn El Kebira, ce dernier étant prévu le samedi 18 mai face à la JSC Ouled Adouane. Un programme très chargé comme on peut le voir pour les gars de Tadjenanet, mais c’est à ce prix seulement qu’ils pourront remonter au classement et sortir ainsi de la zone rouge.

N.E.