Raja 0 – MCA 1 / L’exploit n’a pas eu lieu : Le Doyen éliminé par le Raja

38

Une équipe en pleine crise, deux buts à rattraper et  un effectif amoindri, c’est avec ces données que le Mouloudia affronter hier ce soir, la formation du Raja au complexe Mohamed-V, dans le cadre du match retour des quarts de finale de la Coupe arabe. En dépit de la situation difficile que traverse le vieux club algérois, l’équipe ne s’est pas déplacée au Maroc en touriste et croyez dur comme fer à l’exploit, car tout reste possible en football, d’autant plus que les coéquipiers de Hachoud n’avait rien à perdre dans cette confrontation mais tout à gagner s’ils arrivés à créer la surprise et se qualifier pour la première fois de son histoire au dernier carré de la Coupe arabe.  Pour ce match retour, et comme cela a été le cas pour le match aller disputé au stade  Mustapha-Tchaker, le Raja était amoindri par cinq joueurs qui  ont manqués à l’appel pour cause de blessure. Il est vrai que certains de ces éléments ne sont pas tous des titulaires, mais cela a réduit les choix de Djamel Sellami sur le banc. Le grand absent de cette confrontation été El Haffidhi, considéré comme étant l’un des meilleurs éléments de cette formation. Avec ses absences côtés local, le Mouloudia n’a pas pu profiter de la situation et arraché la qualification. Les poulain de Mekhazeni qui dirigé son dernier match sur le banc et laisser la place à Neghiz ont certes remporté le match grâce au but de Frioui sur penalty, mais cela n’a pas suffit. Sachant que le match aller a été perdu par le MCA 2-1, il aurais fallu marqué deux buts pour se qualifier.

Contrairement à tout ce qui a été rapporté : Pas de manager général au Mouloudia…

Alors que beaucoup de choses ont été dites concernant l’installation d’un nouveau manager général pour la suite du parcours, il n’en sera rien puisque ce n’est pas dans l’agenda des dirigeants du moins pour le moment.

Il faut dire que depuis le limogeage de Sakhri, beaucoup de choses sont dites concernant l’installation d’un nouveau manager général au sein de l’équipe. D’ailleurs, on évoquait même des noms tels que Khezrouni, Badji ou encore Saifi. Cependant, les choses n’ont pas évolué depuis et jusqu’à hier, ça continuait de parler de certaines rumeurs et notamment celle de Serrar. Maintenant, une source au fait de ce qui se passe actuellement nous apprend que le premier responsable de l’équipe n’a pas l’intention de rester les bras croisés et a pris une décision importante. En effet, le doyen ne va pas nommer de manager général maintenant et donc, tout ce qui a été dit ne se fera pas et pour cause. Pour les dirigeants, le plus important maintenant, c’est que les dirigeants parviennent à ramener le calme au sein de la maison et cela passe bien entendu par de bons résultats et par le paiement intégral des joueurs, chose qui n’est pas facile.

Ça se fera au moment voulu

Maintenant, notre source nous indique que cette décision est temporaire puisqu’il ne reste pas beaucoup de temps pour que la saison tire à sa fin. Ce sujet a été donc remis à plus tard car le plus urgent, ce sera de faire tout ce qu’il faut pour que l’équipe parvienne à terminer la saison avec une bonne note. La désignation d’un nouveau manager général se fera donc plus tard et lorsque le PCA aura décidé qu’il est temps d’amener un nouveau souffle.

F. S.

Neghiz présenté aujourd’hui

Ayant signé son contrat mercredi dernier avec le doyen des clubs algériens, le nouvel entraineur du club sera présenté à la presse aujourd’hui. En effet, la direction va organiser une conférence de presse pour aborder la question de sa signature, ses objectifs et sur ce qu’il compte faire avec le doyen des clubs algériens. Il sera accompagné par son staff composé de Lafri, Babouche et Ikiouene.

Sa première séance mardi

Par ailleurs, le nouvel  entraîneur de l’équipe entamera ses fonctions de manière officielle demain mardi. En effet, l’équipe rentrera aujourd’hui du Maroc et va faire le nécessaire pour se reposer avant de reprendre la préparation en vue du reste du parcours.

F. S.