Démis de ses fonctions par le club d’Al Fujairah : Bougherra vat-il rejoindre le staff de l’EN ?

18

L’ex-capitaine de l’équipe nationale Madjid Bougherra va-t-il rejoindre l’équipe de Djamel Belmadi au sein du staff technique des Fennecs ? C’est désormais faisable depuis qu’il n’est plus l’entraîneur d’Al Fujaïrah. En effet, il a été limogé de son poste, selon une publication de la direction du club émirati, postée samedi 8 février.

«Le club annonce la fin de sa collaboration à l’amiable avec Madjid Bougherra en tant qu’entraîneur. Al Fujairah remercie Madjid Bougherra pour ses efforts et lui souhaite plein succès pour la suite de son parcours», affirme la direction de ce club des Emirats arabes unis. Il est vrai que cette expérience de Madjid Bougherra en tant qu’entraîneur n’a pas été reluisante. Engagé en juin par Al Fujairah, il voudrait vite oublier son palmarès à la tête du staff technique du club émirati. Avec 10 défaites sur 16 matchs joués, le club de Bougherra occupe une peu glorieuse avant-dernière place au classement.

Dès l’annonce de son limogeage, d’aucuns ont rappelé les rumeurs ayant circulé en août 2018 sur une éventuelle arrivée de Madjid Bougherra dans le staff technique de l’équipe d’Algérie. Il est fort possible que le sélectionneur national Djamel Belmadi fasse appel à «Bougy». Surtout qu’à l’époque déjà, il avait fait comprendre qu’il ne serait pas contre son arrivée, mais qu’il ne pouvait pas faire appel à lui parce qu’il était déjà en poste à Al Duhail, au Qatar.

«Madjid Bougherra est toujours en poste dans un club qui m’a donné la chance de devenir entraîneur. Donc par respect pour ce club, je ne peux pas lui faire appel actuellement», avait dit Djamel Belmadi à l’époque. Aujourd’hui que Bougherra est libre, le sélectionneur de l’équipe d’Algérie va-t-il l’accueillir au sein du staff technique des Fennecs ?

Retour sur la carrière de Bougy :

 Né en 1982 de parents algériens, Madjid Bougherra a débuté le football très tôt. Déjà à l’âge de 7 ans, il a commencé par s’essayer au cuir rond dans un centre approprié. Il a intégré ainsi Fontaine d’Ouche en 1989. Il y restera pendant 5 ans. En 1994, il va rejoindre l’ALC Longvic pour terminer son parcours junior qu’il va terminer en 2002. Il n’aura pas le temps d’attendre à sa sortie. Il va atterrir en Ligue 2 du côté de Gueugnon.

Agé de 19 ans, le jeune Bougherra va apprendre la dure réalité du haut niveau. Même si ce n’est pas encore l’élite totalement, la Ligue 2 française a aussi ses exigences, et il a eu le temps de l’apprendre et de le comprendre. De ses 4 saisons passées, il prendra 2 ans pour s’adapter. Ses deux premières années n’ont pas été faciles. Petit à petit il se fait une place au sein de l’effectif. Sa troisième a été celle de la consécration dans le club. Sa patience et son travail ont fini par payer. Il retrouve une place de titulaire au sein du club. A la fin de la saison, il a livré 31 matchs toutes compétitions confondues. Parti sur le même rythme la saison suivante, c’est-à-dire celle de 2005-2006, son profil va intéresser un club anglais de Championship. Il sera prêté en janvier 2006 à Crewe Alexandra FC. Le natif de la Côte d’Or va alors franchir un palier dans sa jeune carrière.

L’épopée britannique 

Venu en Angleterre sous forme de prêt, Madjid Bougherra finira par prendre goût au jeu anglais puis britannique car il va y passer une majeure partie de sa carrière. En effet, avec Crewe Alexandra FC, il ne fera que la seconde moitié de la saison pour laquelle il a été prêté. En 11 matchs, il a eu le temps de marquer un but. Ses performances vont séduire un autre club toujours en Championship. Il sera transféré définitivement à Sheffield Wednesday. En bon combattant, il n’a pas tardé à se faire une place au sein de sa nouvelle formation. Il va vite s’installer dans la défense et prendre des galons. A l’issue de la saison, il sera auteur de 2 buts en championnat en 28 matchs. Au total il a disputé 29 rencontres. Son séjour dans ce club sera encore de courte durée. 

A la fin de la saison, il fera ses valises pour rejoindre Charlton Athletic FC en Premier League pour son premier bain dans l’élite anglaise.

 Après l’Angleterre, Bougherra va rejoindre l’élite écossaise de football avec les Rangers. Il évoluera sous les couleurs des Bleus de 2008 à 2012, soit 4 saisons au cours de laquelle il connaitre des hauts et des bas. Il va gouter par la même occasion aux délices de la Champions League Européenne. 

En 2011, il va signer un contrat au Qatar à Lekhwiya SC. Il y évoluer 3 saisons, puis va rejoindre les Emirats Arabe Unis en 2014 du côté Fujaïrah SC. Il viendra terminer sa longue carrière en Grèce à Aris Salonique FC.

Madjid Bougherra a goûté pour la première fois au plaisir de la sélection nationale avec les Espoirs Fennecs en 2003. Dès 2004, il va intégrer l’équipe première. Il fera d’ailleurs partie de l’équipe qui a épaté le monde en 2014 au mondial brésilien. Au total, il compte 70 sélections pour 4 réalisations avec l’Algérie.

A la fin de sa carrière de footballeur, il a aussitôt entamé celle d’entraineur. De 2017 à 2019, il a encadré la formation d’Al-Duhail des U23. Actuellement, il s’occupe du club Fujaïrah SC, un club dans lequel il est déjà passé en tant que joueur. 

Tout le long de sa carrière, il a engrangé des titres aussi. Il a été trois fois champion d’Ecosse de 2009 à 2011, vainqueur de la coupe d’Ecosse en 2009 et double vainqueur de la Coupe de Ligue écossaise (2010, 2011). Au Qatar, il a remporté le championnat en 2012 et en 2014, puis la Coupe du Prince Hériter en 2013. En tant qu’entraineur, il a été vainqueur du championnat du Qatar U23 à deux reprises en 2018 et 2019. Avec les Fennecs, Bougherra a été 4ème à la CAN 2010, puis huitième de finaliste au mondial 2014.