Volley-ball

VOLLEY- BALL : Nabil Tennoune, entraineur ASWB : « On a réussi à surmonter toutes les difficultés »

  • PDF

VOLLEY- BALL

Finale de la Coupe d’Algérie des cadettes

ASW Béjaia-USPAkbou 3-0 (25-18,25-13,25-21)

Nabil Tennoune, entraineur ASWB : «  On a réussi à surmonter toutes les difficultés »

Le coach de l’ASW Béjaia, Nabil Tennoune, était tout particulièrement heureux de la consécration de ses « filles » en finale de la Coupe d’Algérie des cadettes, disputée mardi dernier, à la salle omnisports d’El Kseur.

« L’équipe était bien préparée et les joueuses concentrées sur cette finale. Les filles tenaient vraiment à cette coupe et grâce à l’expérience de l’équipe qui a l’habitude de jouer ce genre de rencontre, on a assuré le trophée. Malgré notre début difficile, on s’est rapidement ressaisi et pris les choses en main, mais en suite il fallait gérer ce match. L’esprit solidaire a beaucoup contribué à cette victoire, et ce, malgré toutes les contraintes vécues avant cette finale, du fait que nos joueuses étaient en pleines période d’examens mais, heureusement, elles ont réussi à surmonter toutes ses difficultés. »

Impressions…impressions…impressions

Melissa Soualmi, joueuse ASWB :

« On est très contentes de remporter cette Coupe d’Algérie qui est un rêve pour chaque joueuse. Malgré cette victoire sur le score de trois sets à zéro, le match n’a pas été facile pour nous, car il fallait le gérer et  on l’a fait d’une manière intelligente. Je pense que la différence a été faite par l’expérience de nos joueuses mais, surtout, grâce à la volonté du groupe, c’est ça la force de notre équipe. Le premier objectif de la saison est atteint, en attendant la suite du championnat d’Algérie  qu’on doit terminer en beauté. »

Mania Touati, joueuse ASWB :

« On est très heureuses d’avoir gagné cette coupe. On a réussi à gérer notre match malgré le fait d’avoir passé quelques mauvais moments notamment dans le troisième set qui a vu un réveil de l’équipe adverse. Je pense que c’est notre solidarité qui a pu faire la différence aujourd’hui, comme à chaque fois, car on est toutes conscientes que c’est notre force et notre grand atout.»

N.E

Kahina Bounser, libéro ASWB :

« Nous sommes très contentes de cette victoire qui est synonyme d'un cinquième sacre consécutif. Nous nous sommes présentées avec la ferme intention de gagner. Nous n'avons jamais douté même si nous étions menées au début du match mais on a su comment contenir la fougue d’Akbou. Ensuite, nous avons juste géré le match dans lequel notre expérience a également pesé. Nous allons savourer ce sacre avant de passer à une autre échéance, celle du challenge national où on tachera  aussi de décrocher le titre. »

 

Sonia Bounser, joueuse ASWB :

 

« Je suis vraiment comblée aujourd’hui. Nous avons travaillé dur pour arriver à une telle performance, à savoir, une cinquième coupe consécutive. Nous avons mal entamé le premier set mais après les conseils de notre entraîneur, nous avons repris les choses en main et fini le set en notre faveur. Cette dynamique nous a permis de dérouler dans le deuxième. Dans le troisième, Akbou a essayé de revenir au score mais c’était sans compter sur notre farouche volonté de vaincre. Savourons maintenant notre victoire et préparons- nous au challenge national. »

K.S

Karim Imedjdab, entraineur USP Akbou :

« Le match a été très difficile et serré, comme le montre le score du premier set. Mais, après la blessure au genou de Salma Ghezzou, le moral de mes filles a baissé. Dans cette finale de la coupe d’Algérie, on a tout donné, surtout dans le troisième set, mais c’était trop tard pour remonter au score face à une bonne équipe de l’ASW Bejaia. Nous ne sommes pas déçus car on a gagné un groupe avec un bel esprit d’équipe. »

Abdallah G.

Selma Ghezzou, capitaine Akbou :

« Aujourd’hui, je suis profondément triste et peinée. Je me suis blessée au tout début du match et je n'ai pu continuer à jouer. Du coup, j'ai eu le sentiment d'avoir abandonné mes coéquipières, et cela m'a extrêmement touchée. Je ne m'attendais guère à ce scénario, alors que nous nous sommes présentées sur le terrain avec la ferme intention de gagner cette coupe. On y croyait vraiment, mais, encore une fois, ma blessure s'est répercutée négativement sur le mental des joueuses. Ce qui est impardonnable devant une bonne équipe expérimentée comme l’ASWB. C'est dur, mais c'est la loi du sport. On va se reprendre et penser à l'accession l'année prochaine. »

Kenza Lehdiri, joueuse USP Akbou :

« Je suis bien évidemment très déçue par l'issue de ce match. C’est un véritable coup de massue. Nous avons eu du mal à nous libérer et à rentrer dans le match. La blessure de notre capitaine nous a fait mal aussi, ça nous a fait perdre notre concentration et devant une équipe comme celle de la wilaya, ça se paie cash.  Aujourd’hui, nous avons du mal à contenir notre peine. On s’était pourtant bien préparées. Hélas, ça ne se passe pas toujours comme on le veut. On va se remettre au travail en pensant à l'accession au palier supérieur l’année prochaine. »

 

Karim S.

VOLLEY-BALL : Un trophée largement mérité pour l’ASWB

  • PDF

VOLLEY-BALL

Finale de la Coupe d’Algérie des cadettes

ASW Béjaia-USPAkbou 3-0 (25-18,25-13,25-21)

Un trophée largement mérité pour l’ASWB

Les cadettes de l’ASW Béjaia ont logiquement remporté, mardi dernier, à la salle omnisports d’El Kseur, la Coupe d’Algérie de la catégorie pour la saison 2016-2017, en s’imposant en finale à l’équipe voisine de l’USP Akbou, sur le score de trois sets à rien (25-18, 25-13, 25-21).

Par Nadir E.

Plus volontaires et plus déterminées dans toutes leurs actions, les protégées de Nabil Tennoune (coach ASWB), n’ont pas trouvé beaucoup de difficultés à s’imposer devant leurs homologues de l’USP Akbou, dans une finale de Coupe d’Algérie qui a drainé un nombreux  public. En effet, c’est dans une ambiance des grands jours à la salle d’El Kseur, pleine à craquer, que les coéquipières de Yasmine Abderrahim ont pu décrocher cette fameuse Coupe qui était pour elles  un objectif primordial en cette fin de saison. Les supporteurs de l’USP Akbou, plus nombreux dans la salle, ont poussé leur équipe, qui a pourtant bien entamé la partie, en menant au score jusqu’à 6-1 et 8-6 au 1er temps mort technique (TMT) dans ce premier set, mais les filles de l’ASWB ont réussi à recoller au score (11-11), avant de les laisser reprendre l’avantage et creuser l’écart pour remporter finalement cette première manche sur le score de 25-13.

Dominatrices dans tous les compartiments du jeu, notamment à la réception et au contre, les filles de l’ASWB entament le second set avec plus de vigilance et de rigueur, alors que les joueuses adverses,  mal au point sur le plan physique et surtout affectées dans leur mental, avec la blessure de leur capitaine, plongent de plus en plus dans le doute laissant les volleyeuses de la wilaya prendre le large au score et s’adjuger sans trop de soucis le deuxième set (25-13).

Le rendement physique de la formation d’Akbou, a sensiblement baissé, ce qui a permis aux partenaires de Kahina Bonseur (joueuse ASWB) de faire cavalier seul durant la troisième manche. Ces dernières étaient plus solidaires et concentrées sur le terrain derrière leur capitaine, l’expérimentée Yasmine Abderrahim, et développant un jeu collectif bien huilé, les cadettes de l’ASWB n’ont pas laissé filer l’occasion de tuer le match, malgré un dernier sursaut d’orgueil des joueuses d’Akbou, avant de se relâcher complètement, au profit de l’équipe de l’ASWB qui termine le match en s’adjugeant le troisième set (25-21).

Il faut dire que tout au long de cette finale, les joueuses de l’ASWB, se sont démarquées par une grande envie de gagner, étant mieux préparées sur le plan psychologique, en dominant d’une manière intelligente toutes les phases de la rencontre, méritent amplement ce sacre à la grande joie de leurs supporteurs présents dans la salle d’El Kseur.

VOLLEY- BALL : L’Algérie défait l’Arabie saoudite (3-1)

  • PDF

VOLLEY- BALL

Groupe B (4e journée):

L’Algérie défait l’Arabie saoudite (3-1)

La sélection algérienne masculine de  volley-ball, déjà qualifiée pour les demi-finales, a battu l'Arabie  saoudite 3 sets à 1 (25-20, 25-16, 20-25, 25-18) vendredi au Crystal Hall  de Bakou pour le compte de la quatrième journée (groupe B) des 4es Jeux de  la Solidarité islamique qui se déroulent en Azerbaïdjan (12- 22 mai).

Les Verts devaient affronter hier en demi- finale l’équipe du pays hôte  l’Azerbaïdjan. En phase de poules, l’Algérie avait gagné deux rencontres devant le Qatar  et le Maroc sur le même score (3-1) pour une défaite face à l’Iran (1-3).

L’Algérie a bien entamé sa rencontre devant les Saoudiens en remportant  les deux premiers sets 25-20 et 25-16. Le niveau de l’équipe remaniée pour reposer quelques cadres, en prévision  des demi- finales, a sensiblement chuté. Et l’adversaire en a bien profité pour  décrocher le troisième set (20-25).

Lors du quatrième set, les Algériens n’ont laissé aucune chance aux Saoudiens  creusant progressivement l’écart pour plier la manche (25-18) et gagner la rencontre (3-1).

"J’ai préféré faire reposer trois joueurs pour demain. Sur le plan technique,  notre équipe est supérieure à celle de l’Azerbaïdjan, j’espère que les  arbitres seront justes. Nous devons aussi gérer la pression du public", a  déclaré à l’APS le sélectionneur national Mouloud Ikhedji, à l'issue du   match.

Le capitaine d’équipe Amir Kerboua,  a estimé pour sa part que  l’Azerbaïdjan est la dernière étape pour remporter le titre. "On voulait finir les éliminatoires par un succès. Notre objectif est de  remporter la médaille d’or du tournoi. On restera solide pour l’emporter ",  a-t-il dit. Dans l’autre demi-finale, l’équipe iranienne jouait hier, en soirée, contre la Turquie.

 

 

ECHOS DE BAKOU

 

<> Bilan: la chef de la délégation algérienne à Bakou, Nouria Benida Merrah s’est dite "satisfaite des 36 médailles", dont 7 en or, remportées jusqu’à vendredi. Selon elle "la moisson est déjà bonne, mais si on arrive à décrocher une autre médaille d’or, nous serons encore plus heureux", a déclaré à l’APS l'ex-championne olympique du 1500m.

 

<> Compétition : A deux journées de la fin des Jeux, l’Algérie peut espérer remporter d'autres médailles, notamment en football, où les Verts affronteront ce dimanche le Cameroun pour le Bronze. En volley- ball aussi, l'Algérie peut espérer une médaille, avec les messieurs qui jouaient leur demi-finale hier  face à l’Azerbaïdjan, et enfin, en athlétisme, avec les finales de Hicham Cherabi en perche, et Ali Messaoudi sur le 1500m.

 

<> Médaille : la bataille que livre le pays hôte à la Turquie au tableau général des médailles se poursuit. A l'issue de la 8e journée de compétition, l’Azerbaïdjan occupe la première place, avec 126 médailles, dont 64 en or, suivie de la Turquie (63 or) et de l’Iran (20 or). L’Algérie arrive en sixième position, avec un total de 36 médaille (7 or, 12 argent et 17 bronze).

 

<> Blessure : Une blessure aux ischio-jambier a empêché l’Algérien Yasser Triki de terminer le concours du saut en longueur vendredi. Triki a été contraint d’abandonner après le premier essai. L’entraîneur Sid Ali Sabour plaçait de grands espoirs en lui. "S’il s’y met, je suis sûr qu’il montera sur le podium", avait-il affirmé avant le début de la compétition.

VOLLEY-BALL :Hamra Annaba et l’ES Bethioua sauvent leur saison

  • PDF

VOLLEY-BALL

Championnat d’Algérie Nationale B Ooredoo (2e tournoi play-down)

Hamra Annaba et l’ES Bethioua sauvent leur saison

Hamra Annaba et l’ ES Bethioua se maintiennent en Nationale B, à l’issue de la  dernière journée du deuxième tournoi des play-down (maintien- relégation) du championnat d’Algérie de volley-ball de la Nationale B Ooredoo messieurs.

 

Par Abdallah Guessoum

 

La salle omnisports Mohamed Handjer de Maquaria (Alger) a abrité pendant trois jours du 18 au 20 mai dernier, le deuxième et dernier tournoi des play-down (maintien- relégation) des seniors messieurs du championnat d’Algérie de volley-ball de la Nationale B Ooredoo messieurs. L’ITR Sétif s’étant retiré de la compétions, seules trois équipes étaient présentes : Hamra Annaba, ES Bethioua et AS Boufarik. La deuxième sortie de ce second tournoi de l’exercice 2016-2017 s’est jouée avec un système de cumul des points. La rencontre de la troisième journée a opposé Hamra Annaba et l’ES Bethioua. Les joueurs de Annaba ont pris le match en main pour enlever aisément le premier set (25-21). Dans le deuxième, les coéquipiers de Habibo Selibet, capitaine de l’ES Bethioua, ont vraiment mis en difficulté Hamra Annaba pour égaliser à 1 set partout (21-25, 25-13). Lors du 3ème set, les coéquipiers de Badredine Boutefnouchet, capitaine de Hamra Annaba, ont dominé leurs vis-à-vis pour reprendre l’avantage (25-20) avant de continuer sur leur lancée grâce à des attaques redoutables et de puissants services. Les joueurs de Amar Hamrouchi, l’heureux coach de Hamra Annaba ont assuré l’essentiel durant cette confrontation remportée sur le score de 3-1 (25-21, 13-25, 25-20, 35-33). Les deux formations se maintiennent en Nationale B, l’AS Boufarik et l’ITR Sétif rétrogradent en Nationale 3.

 

Impressions …    Impressions …    Impressions …

Amar Hamrouchi, entraineur Hamra Annaba :

« Au début de la saison, notre objectif était de jouer les premiers rôles mais avec le problème financier que traverse notre club, ce n’était pas possible. Je lance un appel pressant aux autorités de la wilaya d’Annaba et de l’APC pour qu’elles nous viennent en aide. Nous sommes heureux d’avoir, malgré tout, assuré notre maintien. »

 

Badredine Boutefnouchet, capitaine Hamra Annaba :

« Le match a été très disputé par les deux équipes. Nous avions pris ce match très au sérieux, et à aucun moment nous n'avions sous-estimé l’adversaire. A  chaque rencontre, nous essayons de nous donner à fond. Dans ce deuxième tournoi, on a fait l'essentiel en battant l’ES Bethioua et l’AS Boufarik pour assurer notre maintien. »

 

Benamara Hakiki, entraineur ES Bethioua :

« Le match était difficile pour les deux équipes et plein de suspense dans le quatrième set. Nous avons assuré notre maintien, et cela grâce a la volonté des joueurs. Un maintien réussi malgré le peu de moyens dont dispose le club. »

 

« Habibo Selibet, capitaine ES Bethioua :

Nous avons joué à fond devant une bonne équipe de Hamra Annaba qui était bien organisée. Nous avons entamé cette rencontre avec la ferme intention de nous imposer mais avec le manque d’expérience de quelques joueurs, ce n’était pas possible. »

Abdallah G.

 

Résultats :

ES Bethioua- AS Boufarik 3/0 (25-18, 25-16, 25-12)

Hamra Annaba -AS Boufarik 3/0 (25-23, 25-17, 25-21)

Hamra Annaba- ES Bethioua 3/1 (25-21, 13-25, 25-20, 35-33)

VOLLEY- BALL : Une belle réussite à Biskra

  • PDF

VOLLEY- BALL

Festival National des écoles de la discipline

Une belle réussite à Biskra

Sous l’égide de la Fédération algérienne de volley- ball (FAVB), et en collaboration avec la Direction de la Jeunesse et des Sports de la wilaya de Biskra, la ligue locale a organisé la deuxième édition du Festival National des écoles de cette discipline, le 13 mai 2017.

Par Abdallah Guessoum

 

La compétition, qui s’est déroulée en plein air au parc du « 5 juillet » de la ville de Biskra, a regroupé 120 athlètes des écoles de mini volley des wilayas suivantes : Alger, Batna, Biskra, Blida, El Oued, Mila, et quatre clubs de la wilaya organisatrice (M Tolga, IRB El Kantara, CRB Ain Zatout, CRB Raid Biskra).

Un public venu nombreux a encouragé  les jeunes volleyeurs de ce festival national des écoles qui a connu un franc succès.

La sélection d’Alger Ecoles s’est imposée à une bonne équipe de Tadjenanet (21-12). En benjamins, Alger a battu la sélection de Mila (21-19).

À l’issue du festival, des diplômes, médailles et coupes ont été remis aux vainqueurs et finalistes, en présence de Azzedine Slimani président APC de Biskra, Ahmed Yahiaoui, chef de service à la DJS, Lazhar Messaoudi président de la Ligue de volley- ball locale et Hacene Zouaoui, membre de la FAVB.

 

Impressions …    Impressions …    Impressions …

Lazhar Messaoudi, président Ligue de Biskra :

« Ce Festival National des écoles de volley, que la wilaya de Biskra à bien organisé, aura été une excellente occasion pour les techniciens de cette discipline de découvrir d’éventuels jeunes talents. Pour notre part, nous avons tout fait pour que cette manifestation soit une réussite totale. Je profite de l’opportunité que m’offre Planète Sport pour remercier l’APC, la DJS de Biskra, la FAVB et le directeur du centre de préparation des équipes nationales, pour leur précieux soutien. »

 

Zoheir Mabed, entraineur sélection d’Alger :

« Je suis satisfait d’avoir offert le trophée de ce Festival National des écoles de volley à notre ligue de wilaya. Le côté organisationnel a été vraiment à la hauteur, avec une ambiance exceptionnelle qui a fait du bien aux enfants. Ce tournoi leur a permis également de se familiariser avec la pression de la compétition. »

 

Abdelkrim Taâlba, vainqueur benjamin Alger:

« Je suis très content d’avoir remporté le trophée. Notre adversaire de Mila était coriace mais nous avions confiance en nous. J’ai beaucoup appris, notamment sur le plan technique, pour voir un peu où j’en étais, et ce qu’il me reste à faire pour devenir un bon joueur. »

 

Seradj Eddine Ihab, finaliste benjamin Mila :

« On a raté cette finale disputée face à une bonne équipe d’Alger, que je félicite pour sa victoire. La finale a été d’un bon niveau technique mais on doit encore travailler pour être au top lors de la prochaine édition. »

 

Abdelkahar Sehrane, vainqueur école Alger :

« On a prouvé une fois de plus que la sélection d’Alger joue bien et mérite le trophée de ce festival. Un trophée que je dédie à mes entraineurs et à mes parents qui m'encouragent beaucoup.»

 

Dhia Eddine Azam, finaliste école ES Tadjenanet :

« C’est une défaite que nous avons concédée face à une très bonne équipe d’Alger, et, pourtant, ce n’est pas faute d’avoir essayé de gagner. On s’est battu à fond pour nous accrocher au score mais sans résultat, hélas. J’espère que la prochaine édition sera pour nous. »

Abdallah G.

Page 2 sur 133