Volley-ball

VOLLEY-BALL : Les bilans moral et financier adoptés

  • PDF

VOLLEY-BALL

A G Ordinaire de la FAVB

Les bilans moral et financier adoptés

L’Assemblée générale ordinaire de la Fédération algérienne de volley-ball (FAVB) s’est déroulée jeudi dernier 23 février, au niveau de la salle de réunions du PSA, à Cheraga (Alger).

Par Abdallah Guessoum

 

L'AGO, Présidée par le premier responsable de l’instance fédérale, Okba Gougam, l’Assemblée générale ordinaire (AGO) de la FAVB a réuni 42 des 52 membres statutaires. Etaient également prtésents, trois cadres du ministère de la Jeunesse et des Sports, Djamel Benside, Lynda Mekacher et Ahlem Benamara, l’huissier de justice Haouès Zorgane et le commissaire aux comptes Belkacem Baba Amar.

Le quorum étant largement atteint, Saïd Boudaoud, administrateur de la FAVB, déclare l’AGO apte à entamer ses travaux. Le président Okba Gougam s’attelle alors à faire un tour d’horizon sur l’activité de la fédération et les contraintes rencontrées : «L’année 2016 est caractérisée par l’incertitude et un découragement liés à la baisse des capacités financières des clubs. Ces derniers ont traversé une période de découragement et de perturbations qui ont généré un retard dans notre calendrier qui s’est traduit par le report du championnat à plusieurs reprises. Toutefois, la crise a été surmontée mais le malaise persiste et est encore présent. L’impact de cette nouvelle donne s’est répercuté également sur l’instance fédérale, avec comme conséquence le gel de l’activité des équipes nationales, toutes catégories confondues. Le nombre de licenciés est de 12.417, répertoriés de manière objective grâce à la nouvelle procédure de délivrance des licences, sans comptabiliser l’effectif des catégories Ecoles et Benjamins. La restructuration, dicté par la nécessité de viabilisation de nos structures, a donné lieu à la création de la première ligue spécialisée en beach-volley, celle de Jijel, dont la vocation est de promouvoir dans sa région un championnat dans cette discipline, avec l’espoir que d’autres ligues non actives en volley-ball se joignent à cet effort de structuration du beach-volley.»

Après lecture du bilan moral 2016, le président a ouvert les débats. Des présidents de clubs ont soulevé plusieurs points. A la fin des interventions, le président de la FAVB a répondu à toutes les questions et inquiétudes de l’assistance, avant de soumettre le bilan à l’Assemblée. Celui-ci a été adopté par 26 voix pour, 13 contre, 2 abstentions et 1 bulletin nul.

C’était ensuite au tour du bilan financier, présenté par Malik Sebiâa, trésorier de la FAVB, et adopté par 27 voix pour, 12 contre et 3 bulletins nuls.

Enfin, on est passé à la mise en place des trois commissions chargées de la préparation et l’organisation de l’AG Elective pour le mandat olympique 2017-2020, prévue le 9 mars prochain à la salle de réunions du PSA, à Chéraga (Alger).

 

 

 

Composition des commissions

Candidatures : Sidi Mohamed Kazitani, El Haoucine Clous et Abdenbi Hamdi.

Recours : Toufik Khababa, Moussa Ramdani et Amar Meddebeur.

Passation de consignes : Sidi Mohamed Kazitani et Abdenbi Hamdi.

 

 

 

Impressions des premiers candidats à la présidence de la FAVB

Okba Gougam, président sortant :

«Je vais déposer ma candidature pour le prochain mandat. Le fait que l’adoption des bilans se soit faite à bulletin secret, je considère que c’est le meilleure vote que j’ai vécu depuis douze ans à la tête de la fédération. On ne peut pas plaire à tout le monde, mais il y a une majorité qui a tranché.

Mustapha Lemouchi :

« Je suis candidat à la présidence de la FAVB. J’ai commencé un projet de 2009 jusqu’à 2012 mais que je n’ai pas le terminé, pour sauver le volley-ball algérien, qui affiche des résultats catastrophiques. Je vais redonner au volley-ball sa vraie place sur le continent africain.»

Nouredine Lhaddad :

«Mon objectif est de mettre en place une organisation fiable à la FAVB. Les besoins financiers sont un problème pour tous les clubs qui participent aux championnats. On va essayer de revenir aux commandes pour voir la situation de la fédération. Notre programme, dans un premier temps, consiste en la moralisation de la discipline et d’essayer tous ensemble de relancer nos équipes nationales au niveau continental».

Mahdi Aberkane :

«Après adoption des bilans moral et financier par les membres de l’assemblée générale, j’ai la chance de me porter candidat au poste de président de la Fédération algérienne de volley-ball (FAVB) pour le prochain mandat 2017/2020. Notre discipline souffre énormément et nous allons fournir des efforts au niveau de la base. Le volley-ball algérien veut se refaire une santé et nous voulons rattraper le temps perdu».

Abdallah G.

 

Championnat d’Afrique U23 Garçons

L’Algérie qualifiée pour le Mondial

En battant une seconde fois l’Ile Maurice 3/0 (25-7, 25-16, 25-16), dans une double confrontation qualificative au Championnat du monde de la catégorie, la sélection nationale U23 a décroché son ticket pour le rendez-vous planétaire de la balle au filet. Une première dans l’histoire du volley-ball algérien, sous la conduite du staff technique composé de Samir Zitouni et Adel Smahallah. Tous les détails dans notre prochaine édition.

A. G.

VOLLEY-BALL : Le tirage au sort des 1/8 de finale a eu lieu mardi

  • PDF

VOLLEY-BALL

Coupe d’Algérie des Minimes, Cadets et Juniors (G et F)

Le tirage au sort des 1/8 de finale a eu lieu mardi

 

La direction de l’organisation sportive (DOS) de la Fédération algérienne de volley-ball (FAVB) s’est réunie ce mardi 21 février, en son siège sis à Oued Smar (Alger), en présence des représentants des ligues et des clubs. A l’ordre du jour de cette réunion présidée par la première responsable e la DOS, Madame Souad Benhamouda : le tirage au sort des 1/8 de finale de la Coupe d’Algérie 2016/2017 des jeunes catégories des Minimes et Cadets des deux sexes et des Juniors Garçons.

L’opération, qui s’est déroulée dans les meilleures conditions, a donné le résultat ci-après, sachant que les dates et lieux des rencontres seront communiqués ultérieurement.

Abdallah Guessoum

Résultat de l’opération

<> Minimes Filles :

NRS Alger - WA Tlemcen

ES Mouzaïa - ASW Béjaïa

ANB Dahmouni - Kawakib

Constantine - OS Tichy

WO Chlef - WA Béjaïa

GS Chlef - OC Mohammadia

MB Béjaïa : Exempt

CASA Mohammadia : Exempt

<> Minimes Garçons :

MA Mansourah - Sétif 3

JS Derguina - Aïn M’Lila

ASJ Karma - CAST El Abed

IBMC - Youb Saïda

JSB Ighram - Sétif 1

PO Chlef - CRB Debila

Sétif 2 - GS Pétroliers

OMK Milia - MCB Laghouat

<> Cadettes :

NR Chlef - ASW Béjaïa

Skikda VB - JS Azzazga

GS Chlef - WA Tlemcen

V-NRS / RUBA - RC Béjaïa

V-Mâatkas / RAMA - WA Béjaïa

ASV Blida - NRC Oran

USP Akbou - OM Cirta

Nour Féminin : Exempt

<> Cadets :

OMK Milia - NH Khalifa

Sétif 2 - CRB Chlef

NC Béjaïa - Sétif 3

WRS Mila - JS Messelmoune

RM Arzew - CRB Debila

RAMA - JSB Gharghar

Sétif 1 - ES Djelfa

WA Tlemcen - JSI Ighram

<> Juniors Garçons :

JS Messelmoune - CRB Debila

WA Tlemcen - Sétif 1

CRB Chlef - O Idrissia

OMK Milia - Sétif 2

Sétif 3 - JSI Ighram

NR Bourgas - GS Pétroliers

ES Tadjenanet - Rogassa

MB Béjaïa : Exempt

VOLLEY-BALL : RUBA 3 - WOC 1 Victoire méritée du RU Ben Aknoun

  • PDF

VOLLEY-BALL

Championnat d’Algérie de Nationale 1 B Dames (6e journée)

RUBA 3 - WOC 1 (21-25, 25-18, 25-14, 25-16)

Victoire méritée du RU Ben Aknoun

 

La salle omnisports d’Oued Smar (Alger) a abrité vendredi dernier une rencontre de la 6e journée du Championnat d’Algérie de Nationale 1 B de volley-ball féminin entre le RUBA Ben Aknoun et le Wifak Olympique de Chlef (WOC).

 

Par Abdallah Guessoum

 

Les volleyeuses du RU Ben Aknoun ont entamé le match tambour battant, avec l'espoir de prendre un ascendant psychologique sur l'adversaire, mais ce sont les coéquipières de Yasmine Hammouni, capitaine du WO Chlef, qui se sont montrées plus efficaces lors de ce 1er set en menant au score 8-5. Les Chélifiennes vont ainsi s’atteler à préserver leur avance jusqu’au bout, pour remporter cette première manche sur le score de 21-25.

Sans doute sermonnées par leur coach, les partenaires de Kahina Masdoua, capitaine du RU Ben Aknoun, abordent le deuxième set en prenant d’entrée le taureau par les cornes afin d’éviter toute mauvaise surprise. Et c’est ainsi qu’elles réussissent à empocher ce deuxième round par 25-18.

Le manque d’expérience va jouer un mauvais tour aux cadettes du Wifak de Chlef (WOC) dans le troisième set, qui revient encore au RUBA (25-14).

La quatrième manche ne sera plus qu’une simple formalité pour les joueuses de Ben Aknou, qui continuent à imposer leur agressivité offensive (25-16). Score final : RU Ben Aknoun 3 - WO Chlef 1 (21-25, 25-18, 25-14, 25-16).

Une belle victoire, et qui fait du bien au RUBA, d’autant plus que cela lui permet de se maintenir à la très confortable place de leader du Championnat d’Algérie de Nationale 1 B des seniors Dames.

 

 

Impressions …    Impressions … Impressions …

Mouloud Boukhedami, coach du RU Ben Aknoun :

«On avait perdu le premier set parce qu’on était tombé dans la facilité, tout en commettant beaucoup trop d’erreurs. J’avais fait rentrer deux joueuses pour la première fois comme titulaires. Je pense qu’il est bon de gagner, sachant que toutes les équipes se valent, ce qui est très bénéfique pour la compétition. Pour ce qui est de la suite du parcours, nous sommes prêts à enchaîner d’autres victoires et on va prendre les matchs l’un après l’autre pour assurer notre objectif, qui est l’accession. La suite ne sera pas facile, avec des clubs chevronnés comme la JS Azzazga, le Widad Aïn Taya, le club de Dellys ou bien encore le Ghalia de Chlef».

 

Kahina Masdoua, capitaine du RU Ben Aknoun :

«Je suis satisfaite de la prestation de l'ensemble de mes coéquipières. Le démarrage du match avait été très difficile et la rencontre plutôt équilibrée. Nous étions quelque peu perturbées dans le premier set, ce qui explique le score de 25-21 en faveur du WO Chlef, mais on a pu se reprendre pour bien gérer la suite du match. Au quatrième set,  nous étions confiantes, d’autant plus que l'équipe adverse avait baissé les bras. Nous allons maintenant nous en tenir à l’objectif qu’on s’était tracé au début de saison, celui de l’accession».

 

Khadidja Benghalia, coach du WO Chlef :

«On avait bien démarré le match, avec de bonnes séquences de jeu de la part des mes joueuses, qui ont bien appliqué les consignes. Mais par la suite, il y a eu un relâchement de notre part, mon équipe n’ayant pas bien tourné dans les troisième et quatrième sets. J’ai opéré quelques changements avec des joueuses cadettes au niveau de la défense mais en vain. Il nous reste encore beaucoup de travail à faire, mais on va s’organiser pour la suite du championnat. Cette défaite est une leçon pour nous. On est en train de préparer une équipe pour l’accession dans trois à quatre ans».

 

Yasmine Hammouni, capitaine du WO Chlef :

«On avait réalisé une belle entame de match, pour nous assurer le gain du premier set 25-21, mais par la suite, il y a eu de notre part un relâchement qui nous a été fatal. Il faut savoir aussi que notre équipe était amoindrie de deux joueuses-clés et que nous étions face à une très bonne équipe de Ben Aknoun. On s’est battu à fond pour s’accrocher dans le match mais notre adversaire était mieux organisé et plus expérimenté».

 

Abdallah G.

VOLLEY-BALL : Belle entame du GS Pétroliers à Manama

  • PDF

VOLLEY-BALL

Championnat arabe des clubs des seniors messieurs, à Bahreïn

GS Pétroliers 3 - Ahly de Bahreïn 0 (26-24, 25-22, 25-19)

Belle entame du GS Pétroliers à Manama

Le représentant algérien au Championnat Arabe des Clubs de volley-ball de Manama, à savoir le Groupement Sportif des Pétroliers, a réalisé lundi une belle entrée en compétition en s’imposant face au Ahly de Bahreïn, sur le score de 3 sets à 0, pour le compte de la première journée de ce rendez-vous arabe de la balle au filet.

 

Par Nadir E.

 

Les volleyeurs algériens du GS Pétroliers se sont imposés avec l’art et la manière devant les seniors messieurs du Ahly de Bahreïn, sur le score de 3 sets à 0 (26-24, 25-22 et 25-19), lors de la première rencontre des Algérois dans ce Championnat Arabe des Clubs, qui se joue dans la capitale du Bahreïn, Manama. Les Algériens ont tout de même rencontré une certaine résistance dans le jeu, notamment durant un premier set très disputée de bout en bout. Mais grâce à leur grande expérience dans ce genre de confrontations, alliée à leur métier, les éléments du GS Pétroliers ont réalisé l’essentiel en prenant le dessus sur le score de 26 à 24.

L’adversaire bahreïni a tout tenté pour renverser la vapeur dans la seconde manche du match, mais il était tombé sur un bloc algérien bien organisé et surtout très concentré. Les protégés de Mohamed Tahar Zerdoumi sont en effet restés vigilants et concentrés, et ne sont à aucun moment sortis de leur sujet. Bien au contraire, ils réussiront même à remporter les points les plus décisifs dans ce deuxième round, qu’ils ont bouclé à leur avantage, sur le score de 25 à 22.

A deux sets à zéro, le plus dur était fait par les Algériens, et il ne restait plus qu’à gérer intelligemment le jeu jusqu’à la fin de la partie, ce qu’ont fait les camardes de Mustapha Saïdi. Ces derniers en effet ne sont pas tombés dans la facilité mais ont continué à dominer l’adversaire dans tous les compartiments du jeu, que ce soit à la réception, les services et dans les offensives où rien n’était laissé au hasard. Outrageusement dominé et complètement assommé, le Ahly du Bahreïn n’a pas pu trouver de solutions pour revenir dans le match, qui était déjà bel et bien plié par les Pétroliers, qui s’attelle à gérer les débats jusqu’au bout, pour conclure ce dernier set à leur avantage et, du coup, s’assurer le gain de la rencontre sur le score de 3 sets à 0 (26-24, 25-22, 25-19).

Dans l'autre match disputé cette même journée du lundi, la formation d’El-Djeïch du Qatar s'est imposée devant son homologue de Souihli de Libye, sur le score de 3 sets à 2.

Pour la suite de la compétition, selon le programme de la compétition, les gars du GSP seront opposés au club de Tenourine, du Liban, lors de leur deuxième sortie, prévue aujourd’hui, avant d'affronter Ahly d'Arabie Saoudite vendredi prochain. Nous y reviendront dans nos prochaines éditions, pour plus de détails et de résultats

Pour rappel, le GS Pétroliers a été finaliste malheureux la saison passée aussi bien en Championnat d’Algérie de volley-ball de Nationale 1 Messieurs qu’en Coupe d’Algérie, et face à un même adversaire, le NR Borj Bou Arréridj.

Il est utile de rappeler également que le Championnat d’Algérie de Nationale 1 a cédé dernièrement la place au rencontres des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie, qui n’ont d’ailleurs pas livré de grosse surprise puisque la hiérarchie a été respectée, avec la qualification de : GS Pétroliers, NR Borj Bou Arréridj (tenant du titre), MB Béjaïa, ES Sétif*, EF Aïn Azel, OMK El Milia, RC M’Sila et PO Chlef. Les Pétroliers se sont qualifiés au prochain tour au détriment du C Sétif, sur le score net de 3 sets à 0.

VOLLEY-BALL : Victoire largement méritée du Mechâal

  • PDF

VOLLEY-BALL

¼ de finale de la Coupe d’Algérie Dames

MBB 3 - WAB 0 (25-9, 25-17, 25-18)

Victoire largement méritée du Mechâal

 

Le deuxième quart de finale de la Coupe d’Algérie Dames de volley-ball, qui s’est joué vendredi dernier à la salle Bleue de Béjaïa, a opposé deux équipes locales : la Mechâal Baladiate Béjaïa (MBB) et le WAB. Un derby s’il en est entre deux formations de la cité de Yemma Gouraya, qui se connaissaient très bien.

 

Par Karim S.

 

Contrairement à son adversaire du jour, les volleyeuses du MB Béjaïa sont rentrées de plain-pied dans le match et ont pris les rênes en main, dominant ainsi les débats et imposant un rythme soutenu et une discipline tactique qui ont surpris l'adversaire jusqu’à lui faire commettre des fautes grossières et impardonnables à ce niveau de la compétition, pour finir ce premier set sur la marque plus qu’éloquente de 25 à 9.

Sermonnées par leur coach, les filles du WAB entament le deuxième set avec l'intention de faire beaucoup mieux, mais c'était sans compter avec la détermination féroce du MBB qui, d’emblée, asphyxie son adversaire, comme en témoigne 8 le score de 8-1 au premier quart de jeu, ce qui a fait sortir Rochdine de ses gants. Ses filles ont dû en entendre des vertes et des pas mûres, pour enfin réagir et commencer à jouer et à remonter au score, parvenant ainsi au milieu du set à combler le retard en inscrivant pas moins de 10 points, pour ramener la marque à16-11. Mais le MBB, qui n'a à aucun moment perdu sa maîtrise du jeu, va tout de même remporter ce deuxième round par 25 à 17.

Au troisième set, les filles du Widad tentent de faire mieux, avec un peu plus de concentration et moins de fautes commises, notamment au niveau de la réception et de la passe, mais l’expérience et la détermination sont deux qualités qui vont permettre aux filles du MBB de gérer convenablement les débats pour l’emporter finalement et se qualifier en1/2  finale. Une victoire largement méritée.

 

 

Impressions …    Impressions … Impressions …

 

Abdelhalim Hani, entraîneur du MBB :

«Nous sommes contents de cette qualification. Les filles ont fait un match très sérieux. An vu du score, et contrairement à ce que l’on pourrait croire, le match n’a pas été du tout facile. Mais nous sommes restées très concentrées, tout en respectant notre plan tactique. Et puis, nous n’avons pas sous-estimé l'adversaire, malgré le large score du premier set, nous l’avons plutôt poussé l'adversaire à commettre des fautes, notamment aux deuxième et troisième sets où le WAB était revenu dans le match et s'est bien battu. Maintenant, nous allons préparer très sérieusement notre la demi-finale contre le RC Béjaïa, avec l’objectif d'arriver en finale».

 

Nawal Mansouri, joueuse du MBB :

«Nous avions préparé notre match comme il se devait. Il s’agissait en effet d’un match de Coupe et d'autant plus un derby, avec une bonne équipe du WAB, difficile à jouer. C’était donc une rencontre des plus imprévisibles. Nous étions très concentrées et malgré l'ampleur du score au premier set, nous le sommes restées jusqu’au bout, en jouant juste. Et puis, notre capital-expérience nous a aidées en cela. Maintenant, nous sommes en 1/2 finale et ça sera encore un derby, contre une très bonne équipe du RC Béjaïa qui n'est plus à présenter. Nous allons préparer ce match avec beaucoup de sérieux, et la ferme intention d’aller en finale».

 

Rochdine Khirredine, entraîneur du WAB :

«Aujourd’hui, nous étions passés à côté de notre sujet. Les filles ont peiné à entrer dans le match, elles étaient très crispées et se sont mis la pression toutes seules et pour rien. Il est vrai que nous avons joué amoindris, avec au moins 3 joueuses titulaires absentes. Cependant, il y avait de la place pour une meilleure prestation. Nous avons commis des erreurs impardonnables au niveau de la réception et de la passe, ça a été un fiasco. Nous tenterons d'analyser à froid ce match et de rectifier le tir lors de nos prochaines rencontres».

 

Aïda Touloum, joueuse du WAB :

«Nous sommes très déçues par l'issue du match et, surtout, par notre médiocre prestation. Nous nous étions mis la pression pour rien et n'avions pas appliqué les consignes du coach, qui nous avait surtout demandé de jouer à l'aise et sans pression. C'est dommage car nous n'avion rien à perdre et tout à gagner. Il est préférable de perdre en ayant le sentiment d'avoir bien joué et tout donné, ce qui n’a pas été le cas aujourd’hui. Nous continuerons de travailler et de montrer notre vrai visage dès le prochain match».

K. S.

 

Page 7 sur 133