Volley-ball

VOLLEY BALL : Noureddine Lhaddad (candidat à la présidence de la FAVB) :

  • PDF

VOLLEY BALL

Noureddine Lhaddad (candidat à la présidence de la FAVB) :

« Le beach, une opportunité idéale pour vulgariser le volley»

 

C’est avec amabilité que Noureddine Lhaddad, candidat à la présidence de la Fédération algérienne de volley-ball (FAVB), a pris le temps de répondre à nos questions et de partager avec nos lecteurs sa vision de l’avenir du volley-ball dans notre pays.

Propos recueillis par Abdallah Guessoum

Pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

 

Né le 8 décembre 1948, à Alger, marié 4 enfants, je suis membre de l’AG de la FAVB, en qualité d’ancien président de la Fédération.

Et en qualité de dirigeant au sein des structures sportives ?

 

Président de la section volley-ball IMMR (1976-1978), président de l’Association IMMR (1978-1985), arbitre fédéral (1978-1988), candidat arbitre International, président de la Ligue d’Alger de volley-ball (1982-1992), président fondateur de la Ligue régionale Centre-Ouest (Alger) de volley-ball (1992-1995), vice-président de la FAVB, président du Conseil National de beach-volley (1992-1995), président de la FAVB (1995-2001), 1er vice-président du Comité Olympique et sportif Algérien, ayant assuré l’intérim de la Présidence de 1996 à 1998, 1er vice-président de la Confédération Africaine de volley-ball (1997-2001), 1er vice-président  de l’Union Arabe de volley-ball (1997-2001), président de la zone I regroupant l’Algérie, le Maroc, la Tunisie et la Libye, de 1997 à 2001.

Vos distinctions sportives en qualité de président de la FAVB …

 

Médaille d’Or aux Jeux Panarabes de 1997 messieurs à Beyrouth (Liban), Champions Arabes 1998 en seniors messieurs (Bahreïn), qualification aux Championnats du monde 1998 seniors messieurs à Tokyo  (Japon), participation aux Jeux Mondiaux 1998 avec les cadettes à Moscou (Russie), participation aux Championnats du monde 1999 cadets garçons (Arabie Saoudite), Champions Arabes 2000 en seniors messieurs à Amman (Jordanie), Champion d’Afrique 2000 en juniors filles (Tunisie), qualification aux Championnats du monde juniors filles (république Dominicaine).

Et pour le développement de la discipline ?

 

Lorsque la stratégie de développement est bien menée et les objectifs réalisés sur le terrain, elle permet à la performance de prendre racine. Par développement, on sous-entend les opérations suivantes : redynamisation de l’activité des ligues de wilaya afin qu’elles remplissent les tâches qui leur sont dévolues. Pour cela, il y a lieu de redéfinir les compétences techniques et territoriales des ligues et leur confier de nouvelles missions ; mise en place de conventions d’objectifs entre la Fédération et les ligues, selon la politique de la FAVB, les particularités locales et les pôles de développement, développement du mini-volley, du beach-volley et du volley féminin. Nous insistons aussi sur la promotion d’un encadrement féminin à tous les niveaux (FAVB, Ligues et clubs).

 

Et qu’en est-il de votre programme de beach-volley ?

 

Cette discipline est une opportunité idéale pour vulgariser le volley-ball. De par son caractère attractif de sport de loisir sur sable, intégrant la dimension touristique, elle présente une potentialité énorme pour la vulgarisation et l’attraction des médias et sponsors. Il faudra une dotation financière conséquente pour les tournois, des moyens humains et matériels pour sa prise en charge, une équipe de permanents au sein de la FAVB qui s’occupera spécialement du volley-ball sur sable, une convention à établir avec les complexes touristiques balnéaires, une action privilégiée avec les DJSL des wilayas du littoral, laquelle convention de partenariat doit s’inscrire dans le cadre du plan bleu, une convention de partenariat avec les médias (TV, Presse écrite et Radio), un cahier des charges avec les ligues du littoral, un montage financier FAVB, DJSL,  Ligues.

Et le développement des jeunes catégories ?

 

Le développement de l’élite commence à un stade précoce. Nous avons remarqué ces dernières années que les catégories des cadets et juniors sont occultées. Un problème de fond se pose quant à la charge de travail au niveau de ces deux catégories. Nous préconisons donc les deux actions capitales suivantes : mise en place d’une compétition en cadets et en juniors garçons, entre les sélections de wilaya dont le nombre sera déterminé par l’instance technique.

Un mot sur la formation ?

 

La formation doit toucher tous les aspects ayant un lien direct ou indirect avec la discipline. Il s’agit d’abord des corps de métiers spécifiques à la discipline (arbitres, entraîneurs de différents degrés). Sans arbitres et entraîneurs de qualité, nous ne pouvons assurer la pérennité de la discipline. Ainsi, pour permettre la pratique du volley-ball partout et pour tous, la présence d’entraîneurs et d’arbitres de valeur est indispensable. C’est pour cela que des actions de formation d’entraîneurs (1er, 2e et 3e degrés) ainsi que d’arbitres, se fera de manière périodique et constante, afin d’arriver à satisfaire la demande en la matière.

Let la performance sportive et d’élite ?

 

L’amélioration de la performance et du niveau technique et physique est la clef de la réussite pour notre discipline. Dans le paysage socio-économique actuel en Algérie, il est impératif que la FAVB s’attelle à développer et former des talents sportifs qui puissent donner lieu à un championnat viable et attrayant, et assurer des résultats techniques positifs sur la scène internationale, pour prétendre à attirer les médias, publics ou privés, les sponsors et la manne publicitaire.

Que pourriez-vous ajouter pour conclure ?

 

Mon programme d’action pour la période 2017-2020 aura une préoccupation majeure, celle de jeter les bases d’un véritable redéploiement de la discipline par des actions que nous jugeons opportunes. Nous considérons que la gestion d’une fédération sportive suppose une démarche nouvelle, avant-gardiste et qui prenne en charge les nouvelles données du paysage socio-économique et politique, tant au plan national qu’international. Je remercie votre journal, Planète Sport, pour ses efforts constants envers la discipline du volley-ball.

 

VOLLEY-BALL : Vainqueur, l’Algérie qualifiée au Mondial 2017

  • PDF

VOLLEY-BALL

Championnat d’Afrique U23 Garçons

Vainqueur, l’Algérie qualifiée au Mondial 2017

La salle omnisports Miloud Bousalem de Douéra (Alger) a abrité pendant deux jours, les 21 et 22 février en cours, deux matchs de Championnat d’Afrique U23 de volley-ball ayant opposé l’Algérie à l’Ile Maurice, avec pour enjeu la qualification au Championnat du monde 2017, qui va se dérouler au mois d’août en Egypte.

Par Abdallah Guessoum

 

Vainqueurs de la première rencontre mardi dernier 21 février dans cette même salle de Douéra, sur le score de 3 set a 0 (25-14, 25-8, 25-10), les U23 algériens ont entamé tambour battant le deuxième match face aux Mauriciens, avec l'espoir de prendre un ascendant psychologique sur l’adversaire. C’est dire que nos U23 sont d’emblée entrés dans le match, offrant ainsi au public de très belles combinaisons techniques aussi bien en défense qu'en attaque. Grâce à de bons services et une meilleure réception, les coéquipiers du capitaine Raouf Hamimès (Algérie) mènent largement au score (8-1) avant de remporter ce premier set (25-7).

La deuxième manche est l’occasion pour les Algériens d’asseoir leur domination en continuant d’imposer leur agressivité offensive. Mais les Mauriciens réagissent en jetant toutes leurs forces dans la bataille. Les  joueurs de Melchior Miniopoo (coach Ile Maurice) brillent alors par des attaques redoutables et de puissants services. C’est le moment choisi par l’entraîneur algérien Samir Zitouni pour demander un temps mort. Après les consignes du coach, les joueurs algériens reprennent du poil de la bête et opèrent un retour en force pour

boucler ce 2e set à leur avantage (25-16).

Le troisième round débute par un relâchement de la part des Algériens, qui se mettent à commettre des fautes directes, notamment dans le service. Les coéquipiers de Steward Joseph (capitaine mauricien) prennent alors le match en main et mènent au score pour la première fois (6-5). Mais les Algériens reviennent sur le terrain décidés à refaire leur retard avant d’assurer la victoire sur le score net de 3- 0 (25-7, 25-16, 25-16).

Cette qualification au Championnat du monde de l’Equipe nationale U23, sous la conduite d’un staff technique composé de deux techniciens du terroir, Samir Zitouni et Adel Smahallah en l’occurrence, constitue une première dans l’histoire du volley-ball algérien.

Impressions … Impressions …    Impressions …

Samir Zitouni, entraîneur Algérie :

«C’est toujours bon de gagner et on l’a fait de la meilleure façon qui soit, malgré un relâchement dans le début du 3e set, mais qui ne nous avait pas déstabilisés pour autant. Cette victoire est bonne pour le moral, et elle confirme la marche en avant de notre Equipe nationale. Bien préparés sur le plan psychologique, nous avons profité des nombreuses fautes au  de l’adversaire tant au service qu’à la réception, ce qui nous a facilité la tâche. J'ai pris le parti de faire tourner mon effectif, ce qui explique le score au début du 3e set. Les garçons ont fait un match très sérieux, en témoigne le score, et contrairement à ce qu’on pourrait croire, le match n’a pas été facile. Mais nous sommes restés très concentrés et nous n’avons pas sous-estimé l'adversaire, malgré le large score du premier set, nous l’avons plutôt poussé à commettre des fautes. Maintenant que nous sommes qualifiés au Championnat du monde U23, nous allons préparer sérieusement cet important rendez-vous, avec plusieurs stages notamment».

Raouf Hamimès, capitaine Algérie :

«Je suis très content d’avoir remporté ce Championnat d'Afrique U23, d’autant plus qu’il était qualificatif au prochain Championnat du monde. La préparation a été très difficile car elle coïncidait avec la période des examens. Et puis, nous n'avons pas eu suffisamment de temps pour bien nous préparer. Mais nous disposons d’un bon groupe et cela est un grand atout. Ce rendez-vous africain était important puisque le vainqueur devait représenter le continent africain au Championnat du Monde 2017, prévu au mois d’août, en Egypte».

Melchior Miniopoo, entraîneur Ile Maurice :

«Cette défaite a été concédée face à une bonne équipe d’Algérie. Mes joueurs se sont surpassés pour répondre aux attentes alors que ce n’était pas facile du tout. Ils sont jeune et n’ont guère joué ensemble. C’était là un point important qu’il fallait souligner.».

Joseph Steward, capitaine Ile Maurice :

«Je félicite l’équipe algérienne pour sa victoire. L’Algérie était un adversaire de taille et on le savait déjà avant le tournoi. Ses joueurs sont très solides et il y a une bonne cohésion entre eux. Au début du troisième set, les deux équipes faisaient jeu égal, mais nous avons lâché par la suite. Les Algériens ont alors pris l’avantage, ce qui s’est traduit par le gain de cette manche.»

Abdallah G.

VOLLEY-BALL : Le tirage au sort des 1/8 de finale a eu lieu mardi

  • PDF

VOLLEY-BALL

Coupe d’Algérie des Minimes, Cadets et Juniors (G et F)

Le tirage au sort des 1/8 de finale a eu lieu mardi

 

La direction de l’organisation sportive (DOS) de la Fédération algérienne de volley-ball (FAVB) s’est réunie ce mardi 21 février, en son siège sis à Oued Smar (Alger), en présence des représentants des ligues et des clubs. A l’ordre du jour de cette réunion présidée par la première responsable e la DOS, Madame Souad Benhamouda : le tirage au sort des 1/8 de finale de la Coupe d’Algérie 2016/2017 des jeunes catégories des Minimes et Cadets des deux sexes et des Juniors Garçons.

L’opération, qui s’est déroulée dans les meilleures conditions, a donné le résultat ci-après, sachant que les dates et lieux des rencontres seront communiqués ultérieurement.

Abdallah Guessoum

Résultat de l’opération

<> Minimes Filles :

NRS Alger - WA Tlemcen

ES Mouzaïa - ASW Béjaïa

ANB Dahmouni - Kawakib

Constantine - OS Tichy

WO Chlef - WA Béjaïa

GS Chlef - OC Mohammadia

MB Béjaïa : Exempt

CASA Mohammadia : Exempt

<> Minimes Garçons :

MA Mansourah - Sétif 3

JS Derguina - Aïn M’Lila

ASJ Karma - CAST El Abed

IBMC - Youb Saïda

JSB Ighram - Sétif 1

PO Chlef - CRB Debila

Sétif 2 - GS Pétroliers

OMK Milia - MCB Laghouat

<> Cadettes :

NR Chlef - ASW Béjaïa

Skikda VB - JS Azzazga

GS Chlef - WA Tlemcen

V-NRS / RUBA - RC Béjaïa

V-Mâatkas / RAMA - WA Béjaïa

ASV Blida - NRC Oran

USP Akbou - OM Cirta

Nour Féminin : Exempt

<> Cadets :

OMK Milia - NH Khalifa

Sétif 2 - CRB Chlef

NC Béjaïa - Sétif 3

WRS Mila - JS Messelmoune

RM Arzew - CRB Debila

RAMA - JSB Gharghar

Sétif 1 - ES Djelfa

WA Tlemcen - JSI Ighram

<> Juniors Garçons :

JS Messelmoune - CRB Debila

WA Tlemcen - Sétif 1

CRB Chlef - O Idrissia

OMK Milia - Sétif 2

Sétif 3 - JSI Ighram

NR Bourgas - GS Pétroliers

ES Tadjenanet - Rogassa

MB Béjaïa : Exempt

VOLLEY-BALL : Les bilans moral et financier adoptés

  • PDF

VOLLEY-BALL

A G Ordinaire de la FAVB

Les bilans moral et financier adoptés

L’Assemblée générale ordinaire de la Fédération algérienne de volley-ball (FAVB) s’est déroulée jeudi dernier 23 février, au niveau de la salle de réunions du PSA, à Cheraga (Alger).

Par Abdallah Guessoum

 

L'AGO, Présidée par le premier responsable de l’instance fédérale, Okba Gougam, l’Assemblée générale ordinaire (AGO) de la FAVB a réuni 42 des 52 membres statutaires. Etaient également prtésents, trois cadres du ministère de la Jeunesse et des Sports, Djamel Benside, Lynda Mekacher et Ahlem Benamara, l’huissier de justice Haouès Zorgane et le commissaire aux comptes Belkacem Baba Amar.

Le quorum étant largement atteint, Saïd Boudaoud, administrateur de la FAVB, déclare l’AGO apte à entamer ses travaux. Le président Okba Gougam s’attelle alors à faire un tour d’horizon sur l’activité de la fédération et les contraintes rencontrées : «L’année 2016 est caractérisée par l’incertitude et un découragement liés à la baisse des capacités financières des clubs. Ces derniers ont traversé une période de découragement et de perturbations qui ont généré un retard dans notre calendrier qui s’est traduit par le report du championnat à plusieurs reprises. Toutefois, la crise a été surmontée mais le malaise persiste et est encore présent. L’impact de cette nouvelle donne s’est répercuté également sur l’instance fédérale, avec comme conséquence le gel de l’activité des équipes nationales, toutes catégories confondues. Le nombre de licenciés est de 12.417, répertoriés de manière objective grâce à la nouvelle procédure de délivrance des licences, sans comptabiliser l’effectif des catégories Ecoles et Benjamins. La restructuration, dicté par la nécessité de viabilisation de nos structures, a donné lieu à la création de la première ligue spécialisée en beach-volley, celle de Jijel, dont la vocation est de promouvoir dans sa région un championnat dans cette discipline, avec l’espoir que d’autres ligues non actives en volley-ball se joignent à cet effort de structuration du beach-volley.»

Après lecture du bilan moral 2016, le président a ouvert les débats. Des présidents de clubs ont soulevé plusieurs points. A la fin des interventions, le président de la FAVB a répondu à toutes les questions et inquiétudes de l’assistance, avant de soumettre le bilan à l’Assemblée. Celui-ci a été adopté par 26 voix pour, 13 contre, 2 abstentions et 1 bulletin nul.

C’était ensuite au tour du bilan financier, présenté par Malik Sebiâa, trésorier de la FAVB, et adopté par 27 voix pour, 12 contre et 3 bulletins nuls.

Enfin, on est passé à la mise en place des trois commissions chargées de la préparation et l’organisation de l’AG Elective pour le mandat olympique 2017-2020, prévue le 9 mars prochain à la salle de réunions du PSA, à Chéraga (Alger).

 

 

 

Composition des commissions

Candidatures : Sidi Mohamed Kazitani, El Haoucine Clous et Abdenbi Hamdi.

Recours : Toufik Khababa, Moussa Ramdani et Amar Meddebeur.

Passation de consignes : Sidi Mohamed Kazitani et Abdenbi Hamdi.

 

 

 

Impressions des premiers candidats à la présidence de la FAVB

Okba Gougam, président sortant :

«Je vais déposer ma candidature pour le prochain mandat. Le fait que l’adoption des bilans se soit faite à bulletin secret, je considère que c’est le meilleure vote que j’ai vécu depuis douze ans à la tête de la fédération. On ne peut pas plaire à tout le monde, mais il y a une majorité qui a tranché.

Mustapha Lemouchi :

« Je suis candidat à la présidence de la FAVB. J’ai commencé un projet de 2009 jusqu’à 2012 mais que je n’ai pas le terminé, pour sauver le volley-ball algérien, qui affiche des résultats catastrophiques. Je vais redonner au volley-ball sa vraie place sur le continent africain.»

Nouredine Lhaddad :

«Mon objectif est de mettre en place une organisation fiable à la FAVB. Les besoins financiers sont un problème pour tous les clubs qui participent aux championnats. On va essayer de revenir aux commandes pour voir la situation de la fédération. Notre programme, dans un premier temps, consiste en la moralisation de la discipline et d’essayer tous ensemble de relancer nos équipes nationales au niveau continental».

Mahdi Aberkane :

«Après adoption des bilans moral et financier par les membres de l’assemblée générale, j’ai la chance de me porter candidat au poste de président de la Fédération algérienne de volley-ball (FAVB) pour le prochain mandat 2017/2020. Notre discipline souffre énormément et nous allons fournir des efforts au niveau de la base. Le volley-ball algérien veut se refaire une santé et nous voulons rattraper le temps perdu».

Abdallah G.

 

Championnat d’Afrique U23 Garçons

L’Algérie qualifiée pour le Mondial

En battant une seconde fois l’Ile Maurice 3/0 (25-7, 25-16, 25-16), dans une double confrontation qualificative au Championnat du monde de la catégorie, la sélection nationale U23 a décroché son ticket pour le rendez-vous planétaire de la balle au filet. Une première dans l’histoire du volley-ball algérien, sous la conduite du staff technique composé de Samir Zitouni et Adel Smahallah. Tous les détails dans notre prochaine édition.

A. G.

VOLLEY-BALL : Belle entame du GS Pétroliers à Manama

  • PDF

VOLLEY-BALL

Championnat arabe des clubs des seniors messieurs, à Bahreïn

GS Pétroliers 3 - Ahly de Bahreïn 0 (26-24, 25-22, 25-19)

Belle entame du GS Pétroliers à Manama

Le représentant algérien au Championnat Arabe des Clubs de volley-ball de Manama, à savoir le Groupement Sportif des Pétroliers, a réalisé lundi une belle entrée en compétition en s’imposant face au Ahly de Bahreïn, sur le score de 3 sets à 0, pour le compte de la première journée de ce rendez-vous arabe de la balle au filet.

 

Par Nadir E.

 

Les volleyeurs algériens du GS Pétroliers se sont imposés avec l’art et la manière devant les seniors messieurs du Ahly de Bahreïn, sur le score de 3 sets à 0 (26-24, 25-22 et 25-19), lors de la première rencontre des Algérois dans ce Championnat Arabe des Clubs, qui se joue dans la capitale du Bahreïn, Manama. Les Algériens ont tout de même rencontré une certaine résistance dans le jeu, notamment durant un premier set très disputée de bout en bout. Mais grâce à leur grande expérience dans ce genre de confrontations, alliée à leur métier, les éléments du GS Pétroliers ont réalisé l’essentiel en prenant le dessus sur le score de 26 à 24.

L’adversaire bahreïni a tout tenté pour renverser la vapeur dans la seconde manche du match, mais il était tombé sur un bloc algérien bien organisé et surtout très concentré. Les protégés de Mohamed Tahar Zerdoumi sont en effet restés vigilants et concentrés, et ne sont à aucun moment sortis de leur sujet. Bien au contraire, ils réussiront même à remporter les points les plus décisifs dans ce deuxième round, qu’ils ont bouclé à leur avantage, sur le score de 25 à 22.

A deux sets à zéro, le plus dur était fait par les Algériens, et il ne restait plus qu’à gérer intelligemment le jeu jusqu’à la fin de la partie, ce qu’ont fait les camardes de Mustapha Saïdi. Ces derniers en effet ne sont pas tombés dans la facilité mais ont continué à dominer l’adversaire dans tous les compartiments du jeu, que ce soit à la réception, les services et dans les offensives où rien n’était laissé au hasard. Outrageusement dominé et complètement assommé, le Ahly du Bahreïn n’a pas pu trouver de solutions pour revenir dans le match, qui était déjà bel et bien plié par les Pétroliers, qui s’attelle à gérer les débats jusqu’au bout, pour conclure ce dernier set à leur avantage et, du coup, s’assurer le gain de la rencontre sur le score de 3 sets à 0 (26-24, 25-22, 25-19).

Dans l'autre match disputé cette même journée du lundi, la formation d’El-Djeïch du Qatar s'est imposée devant son homologue de Souihli de Libye, sur le score de 3 sets à 2.

Pour la suite de la compétition, selon le programme de la compétition, les gars du GSP seront opposés au club de Tenourine, du Liban, lors de leur deuxième sortie, prévue aujourd’hui, avant d'affronter Ahly d'Arabie Saoudite vendredi prochain. Nous y reviendront dans nos prochaines éditions, pour plus de détails et de résultats

Pour rappel, le GS Pétroliers a été finaliste malheureux la saison passée aussi bien en Championnat d’Algérie de volley-ball de Nationale 1 Messieurs qu’en Coupe d’Algérie, et face à un même adversaire, le NR Borj Bou Arréridj.

Il est utile de rappeler également que le Championnat d’Algérie de Nationale 1 a cédé dernièrement la place au rencontres des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie, qui n’ont d’ailleurs pas livré de grosse surprise puisque la hiérarchie a été respectée, avec la qualification de : GS Pétroliers, NR Borj Bou Arréridj (tenant du titre), MB Béjaïa, ES Sétif*, EF Aïn Azel, OMK El Milia, RC M’Sila et PO Chlef. Les Pétroliers se sont qualifiés au prochain tour au détriment du C Sétif, sur le score net de 3 sets à 0.

Page 7 sur 134