VOLLEY- BALL : Nabil Tennoune, entraineur ASWB : « On a réussi à surmonter toutes les difficultés »

  • PDF

VOLLEY- BALL

Finale de la Coupe d’Algérie des cadettes

ASW Béjaia-USPAkbou 3-0 (25-18,25-13,25-21)

Nabil Tennoune, entraineur ASWB : «  On a réussi à surmonter toutes les difficultés »

Le coach de l’ASW Béjaia, Nabil Tennoune, était tout particulièrement heureux de la consécration de ses « filles » en finale de la Coupe d’Algérie des cadettes, disputée mardi dernier, à la salle omnisports d’El Kseur.

« L’équipe était bien préparée et les joueuses concentrées sur cette finale. Les filles tenaient vraiment à cette coupe et grâce à l’expérience de l’équipe qui a l’habitude de jouer ce genre de rencontre, on a assuré le trophée. Malgré notre début difficile, on s’est rapidement ressaisi et pris les choses en main, mais en suite il fallait gérer ce match. L’esprit solidaire a beaucoup contribué à cette victoire, et ce, malgré toutes les contraintes vécues avant cette finale, du fait que nos joueuses étaient en pleines période d’examens mais, heureusement, elles ont réussi à surmonter toutes ses difficultés. »

Impressions…impressions…impressions

Melissa Soualmi, joueuse ASWB :

« On est très contentes de remporter cette Coupe d’Algérie qui est un rêve pour chaque joueuse. Malgré cette victoire sur le score de trois sets à zéro, le match n’a pas été facile pour nous, car il fallait le gérer et  on l’a fait d’une manière intelligente. Je pense que la différence a été faite par l’expérience de nos joueuses mais, surtout, grâce à la volonté du groupe, c’est ça la force de notre équipe. Le premier objectif de la saison est atteint, en attendant la suite du championnat d’Algérie  qu’on doit terminer en beauté. »

Mania Touati, joueuse ASWB :

« On est très heureuses d’avoir gagné cette coupe. On a réussi à gérer notre match malgré le fait d’avoir passé quelques mauvais moments notamment dans le troisième set qui a vu un réveil de l’équipe adverse. Je pense que c’est notre solidarité qui a pu faire la différence aujourd’hui, comme à chaque fois, car on est toutes conscientes que c’est notre force et notre grand atout.»

N.E

Kahina Bounser, libéro ASWB :

« Nous sommes très contentes de cette victoire qui est synonyme d'un cinquième sacre consécutif. Nous nous sommes présentées avec la ferme intention de gagner. Nous n'avons jamais douté même si nous étions menées au début du match mais on a su comment contenir la fougue d’Akbou. Ensuite, nous avons juste géré le match dans lequel notre expérience a également pesé. Nous allons savourer ce sacre avant de passer à une autre échéance, celle du challenge national où on tachera  aussi de décrocher le titre. »

 

Sonia Bounser, joueuse ASWB :

 

« Je suis vraiment comblée aujourd’hui. Nous avons travaillé dur pour arriver à une telle performance, à savoir, une cinquième coupe consécutive. Nous avons mal entamé le premier set mais après les conseils de notre entraîneur, nous avons repris les choses en main et fini le set en notre faveur. Cette dynamique nous a permis de dérouler dans le deuxième. Dans le troisième, Akbou a essayé de revenir au score mais c’était sans compter sur notre farouche volonté de vaincre. Savourons maintenant notre victoire et préparons- nous au challenge national. »

K.S

Karim Imedjdab, entraineur USP Akbou :

« Le match a été très difficile et serré, comme le montre le score du premier set. Mais, après la blessure au genou de Salma Ghezzou, le moral de mes filles a baissé. Dans cette finale de la coupe d’Algérie, on a tout donné, surtout dans le troisième set, mais c’était trop tard pour remonter au score face à une bonne équipe de l’ASW Bejaia. Nous ne sommes pas déçus car on a gagné un groupe avec un bel esprit d’équipe. »

Abdallah G.

Selma Ghezzou, capitaine Akbou :

« Aujourd’hui, je suis profondément triste et peinée. Je me suis blessée au tout début du match et je n'ai pu continuer à jouer. Du coup, j'ai eu le sentiment d'avoir abandonné mes coéquipières, et cela m'a extrêmement touchée. Je ne m'attendais guère à ce scénario, alors que nous nous sommes présentées sur le terrain avec la ferme intention de gagner cette coupe. On y croyait vraiment, mais, encore une fois, ma blessure s'est répercutée négativement sur le mental des joueuses. Ce qui est impardonnable devant une bonne équipe expérimentée comme l’ASWB. C'est dur, mais c'est la loi du sport. On va se reprendre et penser à l'accession l'année prochaine. »

Kenza Lehdiri, joueuse USP Akbou :

« Je suis bien évidemment très déçue par l'issue de ce match. C’est un véritable coup de massue. Nous avons eu du mal à nous libérer et à rentrer dans le match. La blessure de notre capitaine nous a fait mal aussi, ça nous a fait perdre notre concentration et devant une équipe comme celle de la wilaya, ça se paie cash.  Aujourd’hui, nous avons du mal à contenir notre peine. On s’était pourtant bien préparées. Hélas, ça ne se passe pas toujours comme on le veut. On va se remettre au travail en pensant à l'accession au palier supérieur l’année prochaine. »

 

Karim S.