VOLLEY-BALL : Signature d'un protocole de partenariat

  • PDF

Entre la FAVB et son homologue française, la FFVB

Signature d'un protocole de partenariat

 

La Fédération algérienne de volley-ball (FAVB) et celle de France (FFVB) ont signé dimanche dernier, à l’Ecole Supérieure des Sciences et Technologie des Sports de Dély Ibrahim (Alger), un protocole de partenariat et d'échange. L’accord a été signé par Okba Gougam, président de la FAVB, côté algérien, et Eric Tanguy, président de la FFVB, côté français, en présence d'Abdelmadjid Djebbab, représentant du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), Abdelhafid Izem, représentant du Comité olympique et sportif algérien (COA), et le Directeur de l’Ecole Supérieure des Sciences et Technologie des Sports de Dély Ibrahim (Alger).

La convention, qui porte sur une durée de quatre ans, fait suite à un accord de coopération intergouvernemental signé dernièrement entre l'Algérie et la France.

Dans son intervention, M. Tanguy a déclaré que la convention de partenariat était une vraie relation de coopération qui sera aussi profitable aux athlètes français, particulièrement en beach-volley. Le président de la FFVB a indiqué que les athlètes français gagneraient à partager des entraînements et à disputer des matchs amicaux avec les clubs algériens. Les athlètes français devraient venir se préparer au complexe sportif de Fouka (40 km à l'ouest d'Alger). Une infrastructure qui, selon le président de la FAVB, va bientôt réceptionner trois à quatre terrains spécialement destinés au beach-volley.

Okba Gougam dira encore : «Je peux avancer dès maintenant que les prochains stages en France coûteront 60% moins cher que les précédents, que nous avions l'habitude d'effectuer en Italie et en Pologne.»

M. Tanguy a indiqué que les sélections algériennes seront accueilles en France par le CREPS de Toulouse, lieu de regroupement habituel de l'élite féminine locale de volley-ball.

Abdallah Guessoum