VOLLEY-BALL : Algérie 0 -Mexique 3 (23-25, 20-25, 15-25)

  • PDF

World Grand Prix Féminin 2016

Algérie 0 -Mexique 3 (23-25, 20-25, 15-25)

Les Algériennes ratent leur entrée

La sélection algérienne de volley-ball des Seniors Dames a chuté lors de son premier match au World Grand Prix d'Alger, en s'inclinant face à une solide équipe mexicaine sur le score de 3 sets à 0 (25-23, 25-20, 25-15) vendredi, à la salle omnisports de Chéraga (Alger).

Par Nadir E.

La rencontre de volley-ball entre l’EN Algérie et la sélection mexicaine rentrait dans le cadre de la première journée du tour préliminaire de la Poule 3 du World Grand Prix 2016. Une compétition qu’abrite la salle omnisports Tahr-Belakhdar de Chéraga (Alger).

La jeune équipe algérienne, constituée majoritairement de nouvelles joueuses et conduite par l'expérimentée Safia Boukhima (joueuse GSP), avait pourtant entamé la rencontre avec puissance en menant 8-3 à la marque au premier temps mort technique. Mais sentant le danger, le coach mexicain Ricardo Naranjo Ponce a demandé un temps mort pour apporter les réglages nécessaires à son team, ce qui s’est traduit par un retour foudroyant de ses joueuses, qui vont égaliser à 9-9 puis 14-14, avant de prendre l’avantage pour la première fois dans ce match (14-15).

Le coude à coude se poursuit alors (23-23), mais les Mexicaines finissent tout de même par remporter ce premier set (25-23).

La réaction des Algériennes ne tarde pas à venir. Elles vont en effet montrer une grande volonté lors de la deuxième manche, mais la maîtrise technique et mentale de l'équipe adverse a été déterminante pour gérer le léger avantage (13-11 puis 16-14). Dès lors, les coéquipières de Kahina Chettout vont commettre beaucoup d’erreurs, notamment dans la réception et sur le jeu direct.

En fait, le Six algérien n'a pas pu résister au rythme imposé par les coéquipières de la brillante joueuse mexicaine Flores Gamez Karina Angelica, qui ont plié assez rapidement le troisième set et le match. Les  Mexicaines vont en effet saisir l’occasion qui leur est offerte pour dérouler, profitant notamment des fautes commises par les Algériennes, pour au final remporter le deuxième set sur le score de 25 à 20.

Il faut dire que la sélection algérienne n’a pas su profiter des périodes favorables durant cette rencontre, face à une machine mexicaine bien huilée et pleine de talent. Au final, les protégées de Mohamed-Amine Belacel ratent leur première sortie en s’inclinant sur le score de trois sets à zéro, dans ce match entrant dans le cadre du tour préliminaire (poule A3) du World Grand Prix Féminin 2016.

Hier, deuxième journée de ce rendez-vous international de la balle au filet et l'Algérie devait affronter le Kazakhstan, alors que  le Mexique s’apprêtait à jouer face au Pérou.

Dans le premier match de la journée, le Pérou a dominé le Kazakhstan 3 sets à 1 (25-21, 21-25, 26-24, 25-16).

Outre les quatre sélections qui participent au tournoi d'Alger, la poule 3 est composée également de la Croatie, la Colombie de l'Australie et Cuba. Au total, ce sont vingt-huit (28) nations réparties en trois poules, qui animent le World Grand Prix féminin 2016.

Impressions … Impressions … Impressions …

Mohamed Amine Belacel, sélectionneur algérien :

«Un début de tournoi est toujours difficile. Plusieurs joueuses de mon équipe découvrent cette compétition pour la première fois. Pour ma part, je suis vraiment satisfait du rendement des filles, même s’il y avait moyen de faire mieux. C'est une belle opportunité pour elles de s'aguerrir. Concernant le prochain match, nous allons jouer la sélection du Kazakhstan. Une équipe dont les joueuses présentent un gabarit impressionnant, ce qui fait qu’elles ressemblent beaucoup aux athlètes russes. Elles vont certainement jouer sur le bloc. Mais on va faire notre possible pour les déstabiliser au niveau de la réception et, surtout, enchaîner avec une victoire».

Safia Boukhima, capitaine de la sélection algérienne :

«On a beaucoup souffert sur le plan physique, du fait peut-être de notre récente participation au Tournoi olympique qualificatif pour Rio-2016, avec notamment le long et harassant voyage que nous avons effectué. Il faut dire aussi que nous étions tombées sur une belle équipe mexicaine, très technique et bien organisée. Nous étions motivées et bien concentrées pour réussir quelque chose aujourd'hui, en jouant sur nos points forts. Mais notre équipe, qui a souffert sur le plan physique, n’a pas joué sur sa véritable valeur. Maintenant, nous devons nous racheter à tout prix».

Candelas Bibiana, joueuse mexicaine :

«On savait pertinemment que l’entame de la rencontre allait être difficile face à une équipe d’Algérie qui joue chez elle et devant son public. Mais passé ce moment-là, nous sommes entrées dans le match et avons réussi à imposer notre jeu et à maîtriser l’adversaire. En ce qui concerne le niveau, je pense qu’il est assez bon dans ce tournoi. Toutes les équipes se valent en effet, ce qui est très bénéfique pour la compétition. Pour ce qui est de la suite du parcours, on est prêtes à enchaîner et on va prendre les matchs l’un après l’autre, sans trop nous soucier réellement des résultats».

N. E.

Programme d’aujourd’hui

14h : Kazakhstan – Mexique

16h : Algérie – Pérou


Sondage

Qui gagnera la CAN 2017 ?




Résultats