Judo : Rachida Ourdane et Amar Benyekhlef sur le podium

  • PDF

La troisième journée de l’épreuve de judo de la 16e édition des Jeux Méditerranéens 2009 de Pescara (Italie) est loin d’avoir répondu aux attentes. Du moins en ce qui concerne le judo algérien. En effet, des trois couleurs en jeu, les nôtres n’ont remporté que du bronze, avec les médailles de Rachida Ourdane (78kg) et Amar Benyekhlef (100kg).

Il faut dire que l’on s’attendait à beaucoup mieux en cette avant-dernière journée, notamment de la part de Amar Benyekhlef, médaillé de bronze aux derniers Jeux Olympiques de Pékin 2008. Nous espérions une autre couleur pour ce champion dont les qualités pouvaient lui permettre d’ambitionner mieux que ce qu’il a finalement obtenu.

Tout avait bien débuté…

Pourtant, tout avait bien débuté pour Amar Benyekhlef, qui passa sans trop forcer l’entame de son tableau aux dépens du Libanais Rayner Habache. Mais au second tour, l’Algérien a baissé de régime pour se faire dépasser par le Français Cyril Maret. Que s’est-il donc passé ? Pourtant, une chose est sûre : au vu de son retour en force lors de l’épreuve des repêchages, Amar Benyekhlef avait bien les moyens de faire largement mieux. Pour preuve,  les victoires qu’il a enregistrées successivement face au redoutable et  plusieurs fois champion du monde, le Grec Dinysios Iliadis, et l’Italien Alberto Borin, qui évoluait dans son antre, devant son public.

A côté du sujet

En ce qui concerne Rachida Ourdane, elle aussi pouvait prétendre à mieux puisque, après avoir passé un tour face à l’Italienne Assunta Galéone, elle s’est inclinée devant la Tunisienne Houda Miled.

Rachida Ourdane, championne d’Afrique en titre, n’a cette fois pas réussi à passer l’obstacle de son adversaire tunisienne qui a enregistré, il est vrai, de nets progrès ces derniers mois. Ourdane a dû se contenter d’une médaille de consolation, en battant la Turque Seda Unel.

Les autres judokas algériens en lice, Abderrahmane Benamadi (81 kg) et Larbi Grini (73kg) sont malheureusement passés, eux aussi, à côté de leur sujet. Circonstance atténuante toutefois pour ce dernier, qui est un jeune espoir en devenir. S’agissant de Abderrahmane Benamadi, souvent blessé et mal rétabli, et qui avait évolué durant toute la préparation préliminaire aux Jeux médfitertranéens, dans une autre catégorie de poids (90kg) que celle dans laquelle il a été engagé (81kg), ses chances de réussite, dans ces conditions, ne pouvaient guère être grandes.

 

Les derniers judokas en lice

Hier, devaient entrer en compétition les trois derniers judokas algériens engagés à Pescara. Il s’agit de Liès Bouyacoub (90kg), Hacène Azoune (+100kg) et Kahina Hadid (70 kg). Le premier cité devait en découdre au premier tour contre l’Espagnol Alarza Palacios David. Hacène Azoune rencontrera quant à lui le Monténégrin Marko Radulovic. Enfin, Kahina Hadid croisera à l’entame l’Italienne Erica Barbiere.

En somme, il y a de fortes chances pour l’Algérie, d’une amélioration du classement dans le décompte des médailles remportées par nation. Liès Bouyacoub, notamment, qui a enregistré des progrès cette saison est en mesure d’accéder à l’une des marches du podium.

Mustapha Mabed