TIR SPORTIF : Fin du stage de l’EN au Chenoua, en prévision des JSI

  • PDF

TIR SPORTIF

4e édition des Jeux de la Solidarité islamique 2017

Fin du stage de l’EN au Chenoua, en prévision des JSI

 

En prévision de la 4e édition des Jeux de la Solidarité islamique (JSI), prévue du 11 au 22 mai prochain, à Bakou, en Azerbaïdjan, la sélection nationale de tir à air comprimé est entrée en regroupement pour un stage de préparation du 1er au 5 mai, au stand de tir du Chenoua, situé dans la wilaya de Tipasa.

Par Abdallah Guessoum

 

Afin d'atteindre le niveau requis pour les compétions internationales, la Fédération algérienne du tir sportif (FATS) a programmé un stage de préparation du 1er au 5 mai au stand du Chenoua (wilaya de Tipasa).

Ce regroupement du tir à air comprimé a rassemblé cinq athlètes (deux messieurs et trois dames). Globalement le stage s’est déroulé dans de très bonnes conditions.

Les trois premières éditions des Jeux de la Solidarité islamique s'étaient déroulées en 2005 à La Mecque (Arabie Saoudite), à Téhéran  (Iran) en 2009, et Palembang (Indonésie), en 2013).

A Bakou, l'Algérie sera représentée dans 17 disciplines sportives chez les messieurs et les dames, excepté celles de boxe et de football qui seront exclusivement masculines. Les 15 autres disciplines engagées dans cette compétition sont : l'athlétisme, le basket-ball (3x3), la gymnastique, le handball, le karaté-do, la natation, le tir sportif, le tennis, le tennis de table, le taekwondo, le volley-ball, l'haltérophilie, la lutte et le judo avec deux sélections, dont une pour athlètes mal-voyants. Environ 3000 athlètes des deux sexes venant de 55 pays devraient participer aux Jeux de Bakou.

 

Impressions …    Impressions …    Impressions …

Nasser Guerroudj, entraineur national :

« Je tiens à remercier la Fédération algérienne de tir sportif qui a tout mis à notre disposition pour la bonne marche de ce dernier stage avant notre départ en Azerbaïdjan pour notre participation à la 4e édition des Jeux de la Solidarité islamique, prévue du 11 au 22 mai 2017. La tâche de nos athlètes sera rude mais ils se sont bien préparés. Ils ont nettement progressé, ce qui est très intéressant pour eux. Les athlètes sélectionnés, qui ont bénéficié d'une bonne préparation, ont le podium pour objectif. »

 

Souad Yahiaoui, carabine 10m :

« Ce stage été court mais efficace, les stagiaires étaient très concentrés. On sait que la concentration est surtout la capacité à rester au présent, c’est-à-dire de ne pas se laisser envahir par les images et pensées du passé ou du futur. Je remercie la fédération algérienne de tir sportif, présidée par M. Ali Hamlet, ainsi que les entraineurs qui ont dirigés ce stage efficacement pour une bonne préparation. Je suis personnellement très confiante. Le plus important est de nous voir sur le podium. »

 

Chafik Bouaoud, carabine 10m :

« Le stage s’est déroulé dans de très bonnes conditions. J’adresse tous mes remerciements à mes entraineurs Nasser Guerroudj et Said Nouioua, qui m’ont donné de précieux conseils, en m’expliquant la manière de se placer, et, par exemple, de régler son cale-main. Grâce à leurs conseils, je sais que mon niveau va s’améliorer. J'aime cette discipline qui me plait énormément. A Bakou, je vais faire tout mon possible afin d’améliorer mon classement pour faire mieux qu’aux Jeux de Rio 2016. »

 

Rania Tikrouchine, carabine 10m :

« Dans ce stage de préparation, on a fait des bons exercices avec la méthode de travail de mes entraineurs. Je me suis bien préparé pour améliorer mon niveau afin de franchir des paliers, et parfaire mes connaissances et ma technique. Pour les nombreux athlètes qui participeront au Jeux de la solidarité islamique, gagner une médaille, est avant tout une source de fierté nationale. »

Abdallah G.