BOULISME : L'Algérien Mohamed-Yacine Kafi, nouveau président

  • PDF

Confédération africaine de raffa

L'Algérien Mohamed-Yacine Kafi, nouveau président

L'Algérien Mohamed-  Yacine Kafi a été élu comme nouveau président de la Confédération africaine de raffa (CAR), pour le mandat olympique 2017-2020, lors de l'Assemblée générale élective qui s’est tenue vendredi dernier à Casablanca (Maroc), et ce en marge du Championnat du monde de la boule lyonnaise qui aura lieu du 17 au 25 du même mois.

 

Agé de 55 ans, le nouveau président de la CAR a été élu à bulletins secrets et à l'unanimité par les  quatorze (14) membres constituant l'Assemblée, dont les deux délégations de pouvoir de vote (Libye et Djibouti).

«Je suis très heureux pour mon pays, que je représente ici, et pour moi-même. L'Algérie est pionnière dans la pratique et la promotion de la raffa, en Afrique», a indiqué Mohamed- Yacine Kafi.

Et de continuer : «Cette discipline se développe de manière constante à travers le monde, et l'Afrique doit accompagner cette progression à travers l'élaboration d'un riche programme d'activités touchant tous les volets (formation, organisation, gestion).»

Parmi les projets du nouveau président figurent, l'organisation d'un championnat d'Afrique (garçons et filles, et mixte) de raffa, dans le premier semestre de l'année 2018. «Ce  sera le premier tournoi du genre conçu pour la raffa en Afrique. La compétition élira domicile en Algérie, probablement à Oran qui va bénéficier d'un boulodrome couvert à l'occasion des prochains jeux Méditerranéens et des jeux Africains », a révélé M. Kafi.

Dans le plan d'action de l'instance africaine figurent plusieurs stages de formation au profit de tous les acteurs de la discipline, au centre bouliste international de Casablanca qui est doté de tous les moyens techniques et logistiques nécessaires pour la circonstance.

Outre l'élection de Mohamed-Yacine Kafi, les membres présents ont porté les Algériens Mohamed-Amine Maïdi, au poste de secrétaire général de l'instance, et  Noura Abdelhak, à la trésorerie, avant de choisir les trois vice-présidents : Abdeltif Abou Tahar (Maroc), Ahmed El Khatib (Egypte) et le Soudanais Aba Bakr Yassar, ainsi que les autres membres, en l’occurrence Cheikh Nema Ahmed (Mauritanie), Dennis N'Guebe (Nigeria), Abdou El Aziz Sankara (Burkina Faso), Amadou Doura (Niger), Abou mediène Zlitni (Libye) et Mohamed-Ali Abdel Illahi (Djibouti).

Le nouveau bureau exécutif de la CAR doit se réunir pour désigner les membres des différentes commissions de l'instance africaine.