JSK : Metref : «Après cinq ou six rencontres nous serons irrésistibles»

  • PDF

Metref : «Après cinq ou six rencontres nous serons irrésistibles»

Se montrant rassurant pour l’avenir du club

Metref : «Après cinq ou six rencontres nous serons irrésistibles»

Hocine Metref estime que la formation du Djurdjura a su chasser la guigne qui la poursuivait en coupe d’Afrique et la victoire face au Mouloudia rendra de grands services à l’équipe. Dans un autre registre l’ex-pensionnaire de l’ESS estime qu’ils ont le temps de mieux préparer la deuxième sortie en championnat qui n’interviendra qu’après le retour de l’équipe du Nigeria.

 

Vous étiez à Tizi-Ouzou ce matin pour une nouvelle séance d’entraînement. comment travaillez-vous à l’écart du reste du groupe qui, lui, est concerné par le match face au MAS de Fès ?

Nous avons maintenant l’habitude de travailler dans de telles conditions. Nous exerçons sans relâche pourvu que l’on parvienne à améliorer notre niveau de préparation. On a intérêt à ne pas perdre de temps car l’heure est à la mobilisation.

Vous devez travailler dur afin de rattraper le retard sur le plan physique que vous accusez par rapport au reste du groupe, n’est-ce pas ?

Ce retard n’est pas dû à un quelconque relâchement de notre part. la raison est liée au fait que nous avions repris le travail en retard par rapport aux éléments jouant la coupe d’Afrique dont une bonne partie n’ont même pas pris leur repos estival. Aussi, par le fait que nous n’avions pas joué de rencontres amicales, nous avons des difficultés à trouver nos repères dans l’équipe. Toutefois, cette situation est valable pour tous les clubs de l’élite, car aucun joueur ou club ne pourra se targuer de vous dire qu’il est prêt a 100% dès la première journée. Il faut attendre la cinquième ou la sixième journée pour dire qu’on est bien en place.

 

Qu’avez-vous ressenti lors de la première rencontre jouée sous vos nouvelles couleurs face au Mouloudia ?

La grande satisfaction à l’issue de ce derby réside dans le résultat final. Il est important d’enregistrer un succès à la journée d’ouverture. Aussi, ce succès nous a permis de chasser le doute et d’arrêter la mauvaise série de l’équipe qui n’a pas enregistré de bons résultats depuis plusieurs semaines. Cette victoire a un goût spécial, vu qu’elle était difficile à se dessiner et nous n’avions pris l’avantage que dans les arrêts de jeu. Il n’est pas facile de battre le Mouloudia qui est bien en jambes et compétitif. Même sur le plan mental il était meilleur que la JSK d’autant plus qu’il a un parcours moins mauvais en Coupe d’Afrique où il a livré quelques bonnes rencontres qui l’ont mis en confiance.

 

A présent, vous avez un temps suffisant pour préparer la deuxième rencontre du championnat qui n’interviendra pas avant le retour de la JSK du Nigeria où elle disputera la dernière rencontre de cette phase des poules …

On doit bien meubler cet intervalle de temps afin d’améliorer notre niveau et être au top de notre forme dès la seconde journée. On ne doit pas perdre de temps car on doit coûte que coûte être prêts pour la suite du parcours afin d’enchaîner avec d’autres bons résultats.

Propos recueillis par R. M