USMH : El Harrach crie au scandale

  • PDF

USMH

Défait par le Nasr d’Hussein et …l’arbitre

El Harrach crie au scandale

 

Si le Nasr d’Hussein Dey a gagné son match grâce à sa volonté et à sa détermination de vouloir l’emporter, il n’en demeure pas moins que la rencontre fut totalement faussée par une erreur d’appréciation qui a influé sur le résultat de la rencontre. En effet, l’arbitre de la rencontre, Mr . Halalchi, a accordé un pénalty imaginaire qui fait sortir l’équipe d’El Harrach de la partie. A deux buts à zéro à la fin du premier half, les coéquipiers de Younès ne pouvaient plus revenir dans la rencontre. Le coach adjoint de la formation harrachie dira dans ce sens que : « le résulta final ne reflète pas la physionomie du match. Dans son ensemble cette rencontre a été équilibrée sauf que le NAHD a eu droit à deux penaltys dont l’un n’est pas valable. C’est-à-dire le deuxième pourlequel, à mon avis, il n’y avaitpas faute. C’est grâce à ces deux penaltys que le Nasria a pu assurer son succès. Malgré les deux buts de retard, on a continué à dominer la rencontre. On a eu beaucoup d’occasions qu’on a ratées par manque de réussite mais aussi par manque de concentration. Nos joueurs ont perdu leur contrôle et je les comprend ». Pour les Harrachis, « c’est l’arbitre qui a faussé la rencontre ». Mais dans cette dérive de l’arbitre il faut dire que les Harrachis outrés, n’ont pas versé dans l’irréparable.

Le derby algérois entre le Nasr d’Husseïn Dey et l’USM El-Harrach (victoire du Nasria 3 – 0), a été faussé par le directeur du jeu, M. Halalchi, que le délégué du match, Nacer Baghdadi, n’a pas épargné.

« Le directeur du jeu s’est distingué par son injustice à l’égard du club d’El-Harrach. Les joueurs de l’USMH, des enfants de bonne famille et surtout fair-play, n’ont trouvé rien à dire sauf le mot hogra en pointant du doigt l’arbitre. En deux mots, un rapport accablant et la CFA prendra ses responsabilités. Honte à toi Monsieur le directeur du jeu », a posté Baghdadi, ancien membre du Bureau Fédéral de la FAF, sur son compte Facebook. C’est la première fois qu’un officiel s’attaque directement et officiellement à un arbitre.

La fin de saison risque d’être très tendue par la faute d’une Ligue qui n’a pas su gérer le bon fonctionnement de la compétition.

A.H.