MCA : Menad pas content

  • PDF

Défait (1-0) en amical face au Karpaty d’Ukraine

Menad pas content

Le Mouloudia a perdu son premier match de préparation en Pologne, ce qui eu pour effet d’irriter le coach Djamel Menad, qui a piqué une colère contre ses attaquants.

Comme prévu, le doyen des clubs algériens a disputé son tout premier match amical de préparation en Pologne face à Karpaty. Le coach a aligné pratiquement deux équipes pour pouvoir juger ses joueurs face à cet adversaire. Les choses se sont bien passées notamment en première mi-temps où le Mouloudia d’Alger a eu la mainmise sur le ballon. Cependant, faute d’occasions nettes de score, les Algérois n’ont pas pu faire la différence. En seconde mi-temps, Menad a effectué des changements mais ce sont les locaux qui ont inscrit le seul et unique but de la rencontre. Un bon test pour le groupe et beaucoup d’enseignements pour le coach. Ce dernier a tout de même enregistré que ses attaquants étaient à côté de leur sujet durant cette rencontre puisqu’aucune occasion de but n’a été enregistré pour le Mouloudia qui s’est contenté de faire circuler le ballon au milieu du terrain sans trop osé vers l’offensif. Une situation qui n’était pas du goût de Djamel Menad qui a aligné tous ses attaquants, comme Seguer, Bouguèche, Aouadj, Nekkache, etc…  Il y a donc du pain sur la plache dans les jours qui viennent.

L’effectif du Mouloudia cette saison est des plus riches car beaucoup de joueurs de qualité composent le groupe. Cela ne va pas arranger les affaires de Djamel Menad à l’heure de choisir son premier onze de départ le 20 Août pour le compte de la première journée de championnat.

En effet, que ce soit en défense, au milieu ou en attaque, l’effectif étoffé du MCA le rend très fort et cela va causer des migraines à Menad de pouvoir dégager son équipe type. La guerre fait rage notamment dans l’animation du jeu où trois joueurs de très grande qualité sont présents et peuvent aisément postuler à une place de titulaire. Il s’agit, d’un côté de la révélation Mansouri, et de l’autre côté, le métier de Zerdab et Derrardja. Les trois joueurs ont quasiment le même profil et se battent pour la place de meneur de jeu. Chacun d’eux fait de son mieux pour attirer l’attention du coach et ne lésine pas sur les efforts pour se mettre en évidence. De quoi donner de sérieux soucis au coach.

Zerdab peut jouer en 9 et demi et sur les ailes

L’ancien béjaoui a cette particularité de pouvoir jouer dans différents postes de l’attaque. Contrairement à un Derrardja qui préfère être dans l’axe, Zerdab a joué sur les côtés et en pointe de l’attaque. Cette polyvalence lui sera utile pour postuler à une titularisation sur le front de l’attaque. De plus, Menad le connait parfaitement pour l’avoir déjà eu sous ses ordres lors de son passage à la JSMB.

Derrardja veut rattraper le temps perdu

De son côté, Walid Derrardja, le joueur le plus cher du Mouloudia la saison passée sort d’une saison timide pour ne pas dire décevante. Lui aussi est avide de revanche et veut prouver que n’étaient les difficultés rencontrées avec le staff technique de la saison précédente, il aurait réussi à s’imposer dans l’équipe. On l’a vu très motivé dès les premières séances d’entraînement et il souhaite faire tout ce qu’il peut pour gagner sa place de titulaire. Fort de l’appui du président et des supporters, cela lui donne aussi l’envie de bien faire et ne pas décevoir tout ce beau monde. Avec Menad, il sera utilisé dans son poste de prédilection et espère pouvoir enfin donner la pleine mesure de son talent indéniable.

Mansouri, la surprise du chef

Reste enfin le cas du jeune prodige du Paradou, Zaki Mansouri. Ce dernier peut chambouler tous les plans de son entraineur  pour tenter de se frayer un chemin dans une équipe truffée de bons éléments mais le jeune joueur n’a pas encore dit son dernier mot. Menad ne tarit pas d’éloges à son sujet et va l’intégrer progressivement. Tout le monde s’attend à ce que ce soit la surprise de l’équipe pour la nouvelle saison. Il est clair que dans ce cas, c’est Menad qui va devoir trancher dans le vif du sujet et faire en sorte de choisir les meilleurs pour débuter la saison.

 

Par F.S.