Articles Football EN

Zetchi : « Je ne suis pas un dictateur.. . »

Zetchi : « Je ne suis pas un dictateur.. . »

Il fait le bilan des 100 jours à la tête de la FAF Zetchi : « Je ne suis pas un dictateur.. . » Kheïreddine Zetchi...

CS Sfax 4 -  MCA  0 : Le Mouloudia était fatigué

CS Sfax 4 - MCA 0 : Le Mouloudia était fatigué

CS Sfax 4 -  MCA  0 Naufrage mouloudéen à Sfax Le Mouloudia était fatigué   Stade Taieb M’Hiri de Sfax (Tunisie). Temps chaud....

CRB  1 - ESS 0 : Le Chabab coupe le souffle aux Sétifiens

CRB 1 - ESS 0 : Le Chabab coupe le souffle aux Sétifiens

CRB  1 - ESS 0 117’ Yahia Chérif assure la septima Le Chabab coupe le souffle aux Sétifiens   Stade du 5 Juillet (Alger)....

MCA : Ghrib limogé, mis en congé puis maintenu !

MCA : Ghrib limogé, mis en congé puis maintenu !

Le Mouloudia cafouille dans ses décisions Ghrib limogé, mis en congé puis maintenu ! La journée d’hier n’a pas été normale...

Coupe d’Algérie : Folle soirée à Bejaïa

  • PDF

Au coup de sifflet final de Bichari

Folle soirée à Bejaïa

Le Mouloudia de Béjaïa a battu le RCA et s'offre son premier trophée. Une performance pareille, ça se fête. Samedi dernier, la ville de Béjaïa n’a pas dormi. La capitale de Yemma Gouraya a fêté son deuxième titre majeur, après celui remporté par la JSMB en 2008 face au WA Tlemcen, dirigé par l’actuel et l'heureux entraîneur des Crabes Abdelkader Amrani. L'unique but qui a permis aux camarades de Dehouche de marquer de leur emprunte l’histoire de la Coupe d’Algérie a été l'œuvre de Zerdab à la 43' de jeu. Une réalisation suffisante au final pour s'adjuger le trophée et mettre le tout Bejaia en folie. En effet, juste après le coup de sifflet final de Bichari, ils étaient des milliers à envahir les rues et ruelles de la capitale des Hammadites et celles aussi de toutes les localités de la vallée de la Soummam pour fêter le sacre de leur équipe. Jeunes moins jeunes vieux, vieilles, familles, des personnes de tous âges sont sortis pour défiler. Au chef lieu de la wilaya, des cortèges de véhicules se sont formés et ont sillonnés les rues de la ville créant d'énormes embouteillages. Il y avait une grande foule et tous les moyens étaient bons pour exulter sa joie. Klaxons, musique à fond, chants et danses, youyous et fumigènes fusaient de partout, le tout dans une ambiance de fêté indescriptible. Il faut dire que si la ville de Béjaïa n’a pas dormi hier, la fête a aussi eu lieu dans tous les coins de la wilaya. La  vallée de Soummam et le Sahel se sont tous unis pour sortir dans la rue et fêter l’exploit des camarades de Zerdab qui ont offert à Béjaïa sa deuxième coupe d’Algérie de l’histoire.

 

Tazmalt, Akbou, Sidi Aïch, El Kseur, Tichy, Aokas, Souk El Tenine

C’était la grande fête

 

C’est ainsi qu’à Tazmalt, Akbou, Sidi Aïch, El Kseur, Tichy, Aokas, Souk El Tenine et toutes les régions de la capitale des Hammadites, ce sont les couleurs du club, le vert et le noir, qui étaient à l’honneur. Ce qui a été très beau à voir hier aussi est le fait aussi de remarquer que la majorité des supporters de l’autre club de la ville, la JSMB, étaient aux côtés de leurs voisins mobistes. Beaucoup d’entre eux ont même effectué le déplacement à Blida avec les Crabes pour soutenir la bande d’Abdelkader Amrani. A l’issue du match des banderoles vert et rouge ont été déployées, célébrant le sacre avec les voisins. Malgré la grande rivalité sportive entre les deux clubs, la fraternité a pris le dessus, comme en 2008 quand les Vert et Noir ont eux aussi soutenu la JSMB. Le sacre historique décroché par les  Crabes a été également fêté au delà de nos frontières. Les supporters des Vert et Noir se sont donnés  à cœur joie dans plusieurs pays notamment assez un cocktail  spécial du côté de la capitale française, Paris, où les Mobistes se sont regroupés pour voir le match, puis sont sortis faire la fête du côté des Champs-Elysées, créant une superbe ambiance. Les camarades du capitaine Nassim Dehouche, qui ont passé la nuit d’hier à Alger, sont attendus aujourd’hui à Bejaia. Des milliers de supporters devraient être à l’accueil pour féliciter leurs héros et fêter ensemble pendant un moment ce premier sacre historique du club. L’ambiance a Bejaia s’annonce encore des plus colorées à travers toute la wilaya.

A. N.