MCA : Benchikha a du pain sur la planche

  • PDF

L’équipe manque d’inspiration offensive

Benchikha a du pain sur la planche

Le train de l’équipe mouloudéenne vient d’entamer son long chemin en Championnat national cette saison en passant par la toute première station à Tizi Ouzou. Même s’il est trop tôt pour juger les capacités de l’équipe et le niveau des joueurs, certains éléments indiquent quelques défaillances qui nécessitent tout l’intérêt de la part de l’entraîneur Abdelhak Benchikha. En plus du manque de fraîcheur physique de certains éléments, alors que d’autres seraient sur le point de céder à la saturation, un réel problème technique revient encore une fois au premier rang des soucis des Mouloudéens. Il s’agit de ce manque d’inspiration, de créativité et de réussite offensive qui a toujours fait défaut à l’équipe algéroise, notamment lors de la saison dernière. En effet, ayant longtemps souffert de ce casse-tête chinois, en passant par des périodes creuses très délicates, le MCA ne réussit toujours pas à trouver les bonnes solutions en attaque. C’est le même cas la saison dernière lorsque les joueurs du milieu de terrain ou même les défenseurs venaient prêter un coup de main aux attaquants en manque d’imagination dans ce compartiment. Après le départ de Derrag, Sofiane, Bedbouda et surtout Mokdad, lequel faisait le double travail de meneur de jeu et de meilleur buteur de l’équipe, les choses se sont compliquées pour les Algérois. Cette saison, l’équipe s’est renforcée en attaque, avec l’arrivée de l’excellent Oussalé, épaulé par Amroune, Daouadi et Attafen, mais le compartiment offensif manque cruellement de réussite. C’est le cas lors des quatre rencontres livrées par les Vert et Rouge en Ligue des champions africaine où l’équipe n’a inscrit qu’un seul but face à l’EST lors de la première journée, mais cela s’est vérifié aussi lors du clasico face à la JSK où les attaquants n’ont pas réussi à matérialiser les nombreuses occasions qu’ils ont eu. Avec comme bilan un seul but inscrit face à l’ES Tunis, comme par hasard par un défenseur, Megherbi, il ets clair que beaucoup de travail attend le nouveau staff technique des Vert et Rouge. En attendant le réveil de Berradja et Berramla ainsi que l’incorporation de Yanis, sur lequel reposent tous les espoirs des Mouloudéens, Benchikha aura du pain sur la planche concernant ce registre. Un manque qu’il faudrait vite solutionner pour lancer la machine mouloudéenne en Championnat.

Lou M.